Lyon : un ancien séminariste accuse le cardinal Barbarin de harcèlement psychologique

Benoît Quettier a quitté le diocèse de Lyon en 2012. / © France 3 Rhône-Alpes/Laure Crozat
Benoît Quettier a quitté le diocèse de Lyon en 2012. / © France 3 Rhône-Alpes/Laure Crozat

C'est une nouvelle accusation portée contre le cardinal Barbarin. Aucun lien avec celle portant sur la non-dénonciation de crimes pédophiles. Aujourd'hui, c'est un ancien séminariste de Lyon qui l'accuse de harcèlement psychologique.

Par Arnaud Jacques

C'est une nouvelle parole qui se libère contre le cardinal Barbarin, celle d'un ancien séminariste qui a quitté le diocèse de Lyon en 2012. Benoît Quettier sort aujourd'hui de l'ombre pour accuser Philippe Barbarin de harcèlement psychologique. Il a accepté de raconter son expérience à une équipe de France 3.
 

Harcèlement psychologique


Benoît Quettier affirme ne pas être en guerre contre Philippe Barbarin, mais il ne veut plus se taire. Le séminariste a passé plus de quatre années sous l'autorité du cardinal Barbarin. Il l'accuse de l'avoir harcelé. "C'est un harcèlement psychologique d'essayer de toujours savoir ce qu'il y a dans votre esprit, ce que vous pensez, est-ce que vous êtes un dissident ou pas, est-ce que vous validez, est-ce que vous êtes soumis, est-ce que vous allez servir l'institution ou pas?" nous explique Benoît Quettier.

Sa demande d'ordination reste un moment mystérieux et douloureux. "C'est un moment fort d'émotions. Vous avez passé des années dans l'institution, vous demandez l'ordination, c'est un moment clé" nous avoue l'ancien séminariste, "En confiance, dans une lettre vous demandez librement à être ordonné et puis vous exprimez votre parcours, vous ouvrez votre coeur".

Le jour de l'ordination, l'archevêque Philippe Barbarin passe en revue les séminaristes et les complimente sur leur demande.

"Mon tour arrive. Et hop! on saute mon tour et on passe au suivant. Et je me dis « Il y a un problème » et l'air de rien, on vous laisse macérer."

Benoît Quettier poursuit, "J'envoie un mail le soir au cardinal en disant « Monseigneur, je ne comprends, vous avez sauté mon tour, pourquoi? Il y a un problème? » Ce sur quoi le cardinal aurait répondu "Non, il n'y a pas de problème, j'ai oublié", et le séminariste de s'intérroger "J'ai oublié? mais je suis devant vous !".

Benoît Quettier dénonce une volonté récurrente du cardinal Philippe Barbarin de le déstabiliser. "Des mensonges! J'ai été convoqué à dîner, c'était tard le soir, j'ai mangé avec lui en tête à tête et il me sort « J'ai 15 lettres de plaintes contre toi »." Après lui avoir demandé le contenu de ces lettres et à les voir, le cardinal lui aurait répondu qu'il ne pouvait pas les lui montrer. "C'est horrible" conclut l'ancien séminariste.
 

"Abracadabrantesque" et "marypoppinesque"

Les avocats de Philippe Barbarin ne sont pas avares de néologismes pour qualifier l'enquête de l'Obs publiée ce mercredi 20 novembre où témoigne Benoît Quettier,

"C'est abracadabrantesque, poppynesque" estime Maître André Soulier.

"Nous regrettons la parution dans un hebdomadaire d'une enquête, ou se voulant telle, concernant Monsieur Philippe Barbarin, évêque de Lyon, et ce à quelques jours de l'audience d'appel devant la cour de Lyon" déclare-t-il avec son confrère Maître Jean-Félix Luciani.


Benoît Quettier a été évincé du séminaire en 2012. Il a alors été découragé par une action en justice longue et coûteuse aux Prud'hommes. Aujourd'hui marié, il a décidé de ne plus se taire.


Le reportage de Sylvie Cozzolino et Laure Crozat:
 
Témoignage de Benoît Quettier
Ancien séminariste sous l'autorité de Philippe Barbarin, il accuse le cardinal de harcèlement moral - France 3 Rhône-Alpes

Les + Lus