• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Caillassage d'un fourgon de police à Lyon : huit mois de prison ferme pour l'un des manifestants

Un homme de 23 ans avait été arrêté dans l'enquête sur le caillassage d'un fourgon de police, filmé de l'intérieur par un policier lors d'une manifestation des "gilets jaunes" en février 2019 à Lyon.
la décision du tribunal de Lyon est attendue cet vendredi 19 juillet. / © Christian Conxicoeur/ FTV
Un homme de 23 ans avait été arrêté dans l'enquête sur le caillassage d'un fourgon de police, filmé de l'intérieur par un policier lors d'une manifestation des "gilets jaunes" en février 2019 à Lyon. la décision du tribunal de Lyon est attendue cet vendredi 19 juillet. / © Christian Conxicoeur/ FTV

Suite au caillassage d'un fourgon de police à Lyon (Rhône) en février 2019 pendant une manifestation des "gilets jaunes", un suspect avait été arrêté. Il a été mis en examen pour violences avec armes et en réunion. Il a été condamné ce vendredi 19 juillet à 2 ans de prison dont huit mois fermes.

Par N.MB avec E.H.

Ce vendredi 19 juillet, le tribunal de Lyon a rendu sa décision suite au procès de l'homme qui a caillassé un fourgon de police en février 2019 pendant une manifestation des "gilets jaunes". Il a été condamné ce vendredi 19 juillet à 2 ans de prison dont huit mois fermes. Une enquête avait été ouverte et confiée à la Sûreté Départementale.par le parquet de Lyon pour violences avec arme et en réunion sur personnes dépositaires de l'autorité publique. 

Le rappel des faits : le 16 février lors de la 14e manifestation des "gilets jaunes", un camion de police avait été violemment pris à partie par des manifestants. Alors qu'il était bloqué au milieu de la circulation en plein centre de Lyon, une pluie de pavés s'était abattue sur le pare-brise et les vitres.
 
Ce vendredi 19 juillet le tribunal de Lyon devrait rendre sa décision suite au procès de l'homme qui a caillassé un fourgon de police en février 2019 pendant une manifestation des "gilets jaunes". / © Christian Conxicoeur
Ce vendredi 19 juillet le tribunal de Lyon devrait rendre sa décision suite au procès de l'homme qui a caillassé un fourgon de police en février 2019 pendant une manifestation des "gilets jaunes". / © Christian Conxicoeur

La camionnette avait été prise pour cible par plusieurs groupes de casseurs qui avaient lancé un grand nombre de pavés et de projectiles. Depuis l'intérieur du véhicule, les policiers filmaientt la scène, en activant leur sirène pour se frayer un passage, tout en appelant des renforts.

La scène, filmée de l'intérieur du véhicule par un policier avait été largement relayée sur les réseaux sociaux. Les policiers eux-mêmes l'avait diffusée sur les réseaux sociaux par le syndicat Alternative Police.

Le suspect, "défavorablement connu des services de police et ne cachant pas son appartenance à la mouvance anarchiste", avait été placé en garde à vue et mis en examen. "Il était parvenu à monter sur le capot du véhicule et à donner des coups de pied", selon les enquêteurs, "après avoir jeté des pierres sur les forces de l'ordre".

Le tribunal devrait rendre sa décision ce vendredi 19 juillet.

 

Sur le même sujet

Mobilisation contre la fermeture des 11 lits du centre périnatal de L'Arbresle

Les + Lus