• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : la comédienne Véronique Nordey s'est éteinte à 78 ans

La comédienne en 1959, alors âgée de 20 ans. / © Keystone Pictures USA MaxPPP/Newscom/MaxPPP
La comédienne en 1959, alors âgée de 20 ans. / © Keystone Pictures USA MaxPPP/Newscom/MaxPPP

Véronique Nordey est décédée des suites d'un cancer à l'âge de 78 ans, ce mercredi 29 novembre à Lyon. Comédienne et pédagogue, elle était également la mère du directeur du Théâtre national de Strasbourg, Stanislas Nordey.

Par Jeanne Travers avec AFP

Véronique Nordey est partie "entourée de ses proches", indique le Théâtre national de Strasbourg dans un communiqué. Ce mercredi 29 novembre, la comédienne s'est éteinte à Lyon à l'âge de 78 ans, des suites d'un cancer.

Elle accompagnait son fils, Stanislas Nordey, sur les représentations de "Je suis Fassbinder" au théâtre national populaire de Villeurbane. Il est le directeur du Théâtre national de Strasbourg.

Dans ses dernières années, la comédienne a participé à la re-création de "Incendies" de Wajdi Mouawad et dirigé plusieurs ateliers d'acteurs. En 2011, elle avait à l'écran Madame Tournon dans "Les Adieux à la Reine" de Benoît Jacquot. Elle avait également joué sous la direction de son fils au Festival d'Avignon en 2013, dans "Par les villages" de Peter Handke.

Formée par Tania Balachova, Véronique Nordey a fait ses débuts sur les planches en 1955. Alors âgée de 16 ans, elle joue aux côtés de Danielle Delorme dans une mise en scène de "Une Maison de poupée" d'Ibsen.

En 57, elle s'essaye au cinéma et joue dans "Les Sorcières de Salem" aux côtés de Simone Signoret et d'Yves Montand. Cette même année, elle rencontre Jean-Pierre Mocky, père de Stanislas Nordey. Elle aura également par la suite une fille, Garance Dor, avec le parolier Jacques Dor.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus