Lyon: des députés LREM du Rhône opposés à la venue de supporters italiens pour le match OL-Juventus

Des élus LREM de Lyon et son agglomération ont demandé au ministre de la Santé d'interdire la venue des supporters italiens pour le match Olympique lyonnais/Juventus de Turin.
Thomas Rudigoz à l'assemblée nationale le 10 décembre dernier.
Thomas Rudigoz à l'assemblée nationale le 10 décembre dernier. © Thomas PADILLA/MAXPPP
Des élus LREM de Lyon et son agglomération ont demandé au ministre de la Santé d'interdire la venue des supporters italiens pour le match Olympique lyonnais/Juventus de Turin mercredi soir, en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus.
"Il nous semble qu'une mesure visant à interdire aux supporters visiteurs d'assister à ce match de football pourrait permettre de limiter considérablement les risques de propagation", écrivent les députés Thomas Rudigoz, Jean-Louis Touraine et Danièle Cazarian dans une lettre adressée mardi au ministre de la Santé Olivier Véran et diffusée mercredi sur Twitter.
 

La Juventus affronte l'Olympique Lyonnais en 8e de finale aller de la Ligue des Champions, mercredi à 21H00 au Groupama Stadium, situé à Décines-Charpieu dans l'est lyonnais. Près de 3.000 supporters italiens sont attendus.
Mme Cazarian est députée de la 13e circonscription du Rhône qui inclut la commune de Décines et sa voisine Meyzieu, dont les maires (LR) Laurence Fautra et Christophe Quiniou réclament aussi aux autorités d'interdire la venue des fans de la Juve.
"Nul ne songe à céder à la panique inutile et nous avons toute confiance en les autorités sanitaires de notre pays. Néanmoins, le principe de précaution impose de prendre toutes les mesures adéquates afin de limiter autant que possible la pandémie", écrivent les parlementaires.
Le maire de Lyon, Gérard Collomb, a déclaré pour sa part sur BFMTV qu'il serait présent dans le stade mercredi soir et qu'il ne porterait pas de masque, appelant à "s'en référer" aux scientifiques.
"Il n'y a pas de risque à aller voir le match", il faut arrêter de penser que "tous les Italiens arrivent en France avec le coronavirus", a affirmé au quotidien régional Le Progrès Bruno Lina, virologue aux Hospices Civils de Lyon.
Les autorités italiennes ont annoncé mercredi un 12e décès lié au Covid-19 et 374 cas recensés. En France, le virus a fait deux morts dont un Français décédé dans la nuit de mardi à mercredi, et quatre personnes contaminées sont actuellement hospitalisées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais football sport lyon-turin covid-19 santé société