Lyon : les deux soeurs siamoises opérées ce mercredi 13 novembre

Bissie et Eyenga, les deux petites soeurs siamoises prêtent pour le bloc opératoire à l'hôpital Femme Mère Enfant (HFME) de Bron, mercredi 13 novembre 2019 / © D. Pajonk
Bissie et Eyenga, les deux petites soeurs siamoises prêtent pour le bloc opératoire à l'hôpital Femme Mère Enfant (HFME) de Bron, mercredi 13 novembre 2019 / © D. Pajonk

Initialement programmée le 7 novembre, l'opération visant à séparer deux petites soeurs siamoises âgées d'un an, est programmée ce mercredi 13 novembre à l'hôpital Femme Mère Enfant de Bron, dans la Métropole de Lyon. L'émotion était palpable dans les couloirs menant au bloc opératoire.

Par Aude Henry

Désormais guéries du virus respiratoire qu'elles avaient contracté à leur arrivée en France, Bissie et Eyenga vont pouvoir être opérées ce mercredi 13 novembre 2019. Une opération à caractère exceptionnel puisqu'il s'agit de séparer ces deux petites soeurs siamoises, reliées par l’abdomen (une partie du foie et des voies biliaires est commune aux deux).

Il est 7h30 quand les deux fillettes apparaissent sur un lit, dans le couloir les menant au bloc opératoire. Le son d'une musique les accompagne, histoire de les apaiser : celle de Oui-Oui, un dessin-animé qu'elles ont découvert à leur arrivée en France.
Laurel, leur maman, les câline et les embrasse.
 
L'opération, initialement programmée le 7 novembre à Lyon, une semaine après avoir quitté le Cameroun, avait été reportée "avant tout pour préserver la sécurité" des deux fillettes âgées d'un an.
Bissie et Eyenga étant tombées malades, l'équipe soignante de l'hôpital Femme Mère Enfant- HCL de Bron avait décidé du report de l'opération, "de manière collégiale", et ce d'autant plus "que les examens ont permis de diagnostiquer à l'une d'elle une malformation du cœur qui devra être opérée après l'intervention de séparation"   précisait alors le Pr Pierre-Yves Mure, qui coordonne la prise en charge des soeurs siamoises au sein d'HFME.

Fruit d'une collaboration entre les Hospices Civils de Lyon, le gouvernement camerounais et la Chaine de l'Espoir, l'opération s'annonce longue et délicate. Gina Martinez, la coordinatrice de la Chaine de l'Espoir, est là, aux côtés de la petite famille : "il y a plein de sentiments mêlés. Il y a évidemment beaucoup d'inquiétude et de stress. La nuit a été longue, la journée s'annonce de même. Mais voilà, il faut que cela se fasse".
Après l'opération, Bissie et Eyenga ne seront plus soeurs siamoises, mais soeurs jumelles. Et dans leur famille d'accueil, une chambre avec deux petits lits les attend.
 
Opération soeurs siamoises
Une opération exceptionnelle se déroule ce mercredi 13 novembre à l'hôpital Femme Mère Enfant des HCL à Bron : la séparation, puis la réparation de soeurs siamoises âgées d'un an. - S. Cozzolino & D. Pajonk & P. Dehais

Entre la séparation et la reconstruction, deux équipes chirurgicales devraient passer la journée au bloc opératoire, au sein de l'hôpital Femme Mère Enfant (HFME) de Bron.
 



 

Sur le même sujet

Les + Lus