Lyon: des perruques sur mesure pour les femmes malades du cancer

Le lycée de coiffure de Lyon récupère grâce à des salons partenaires ou des associations comme Clandest'Hair des mèches de cheveux et confectionne gratuitement des perruques pour les jeunes malades en chimiothérapie.

Laurie a accepté que le lycée de la coiffure de Lyon lui confectionne une perruque composée de cheveux naturels.
Laurie a accepté que le lycée de la coiffure de Lyon lui confectionne une perruque composée de cheveux naturels. © France 3 Rhône-Alpes/Claire Cherry-Pellat
Certains traitements contre le cancer provoquent la chute des cheveux. Un évènement difficile à vivre pour la plupart des malades. Pour soulager leur peine, les élèves de seconde, première et terminale Bac Pro Perruquier Posticheur et de l'équipe pédagogique du Lycée des Métiers des Arts de la Coiffure ont mis en place le projet « Le Bien-être Parten’Hair et Solidair », qui consiste à fabriquer des perruques ou des postiches sur mesure à partir de dons de vrais cheveux.
Ces dons proviennent de salons de coiffure, ou d'associations telle que Clandest'Hair, à l'origine de l'initiative et de particuliers.
 

Perruque sur mesure

Les élèves s'exercent ici au métier de perruquier-posticheur avec un objectif très concret. Chaque perruque est unique et répond aux exigences de celui qui la portera : un des patients du centre Léon Bérard en chimiothérapie. Chaque perruque est faite sur mesure, "la classe de seconde a fait la prise d'empreinte" nous dit Lucie, une lycéenne.

 

Un travail de fourmi

Avant que la perruque puisse être portée, il faut passer par un travail long et fastidieux. Il faut d'abord sélectionner les cheveux sur leur longueur : 25 cm minimum. Que les cheveux soient teints, décolorés ou naturels n'a pas d'importance. Chaque mèche est démêlée puis chaque cheveu trié et cousu à la main sur les wefts, ces trames sur lesquelles sont fixés les cheveux. "La fabrication est très longue, on implante cheveu par cheveu"nous dit encore, patiente, Lucie.

 

Un résultat "naturel"

Les élèves cherchent à se rapprocher le plus possible de la demande du patient pour qu’il ou elle puisse retrouver son allure. Le résultat est souvent saisissant pour les patients. "J'ai l'impression de redevenir moi" s'enthousiasme Laurie, jeune malade de 24 ans qui a la sensation d'avoir retrouvé sa coiffure "d'avant".
Le don de cheveux a cette vertu d'offrir une perruque esthétique et confortable, et de redonner le sourire aux malades.

A noter que les lycéens manquent de cheveux frisés et de cheveux roux ! 

Reportage de Bérengère Bourgeot et Claire Cherry-Pellat :
 
durée de la vidéo: 02 min 22
Des cheveux pour des perruques ©France 3 Rhône-Alpes


A Lyon, le centre Léon Bérard, spécialisé dans la prise en charge des maladies cancéreuses, est partenaire de plusieurs dizaines d'autres associations tournées sur l'accompagnement des malades et de leurs proches, dont vous retrouverez la liste ici.
On estime à 42 400 le nombre de nouveaux cas de cancer chaque année en Auvergne-Rhône-Alpes, selon les données de santé publique France.
Si vous souhaitez donner vos cheveux
Les élèves ont besoin de cheveux : 25 cm minimum, naturels ou colorés ou décolorés peu importe, attachés puis coupés au-dessus de l’élastique afin de conserver le sens de la cuticule; envoyez vos dons à l’attention de Me Meynand au Lycée des Métiers des Arts de la Coiffure 22 Rue D’Algérie 69001 LYON.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cancer santé société solidarité insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter