• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : pour échapper à la police, il traverse le Rhône à la nage

Chaque année, des nageurs meurent de noyade dans le Rhône, à Lyon. / © Pierre Augros / Maxppp
Chaque année, des nageurs meurent de noyade dans le Rhône, à Lyon. / © Pierre Augros / Maxppp

Après avoir volé un sac à main, un jeune homme a traversé le Rhône à la nage dimanche soir, à Lyon, pour tenter d'échapper à la police. Il a été récupéré indemne par les forces de l'ordre sur l'autre rive.

Par Mathieu Boudet

Un jeune mineur de 15 ans a traversé le Rhône dimanche soir, à Lyon, pour tenter d'échapper à la police. Il a été récupéré indemne par les forces de l'ordre.

 

Le suspect et l'agent tombent à l'eau

Dans la soirée dimanche 21 avril, vers 21h30, une cliente du bar Le Sirius, une péniche accostée au niveau du 4, quai Augagneur à Lyon 3e, se fait voler un sac à main. Le personnel de l'établissement identifie aussitôt le suspect et tente de l'immobiliser. Le jeune homme se débat, et suite à l'altercation, chute dans le Rhône avec un agent de sécurité. Les 2 individus sont alors récupérés peu après sur le quai Augagneur. L'équipe contacte la police et garde le suspect sous surveillance. Mais alors que la police approche, le suspect parvient à sauter à nouveau à l'eau, pour éviter l'interpellation. Il traverse alors seul le fleuve à la nage, pour rejoindre l'autre rive... Il parvient à remonter sur le quai Jules Courmont, où les policiers l'attendent finalement. 

 

Une traversée dangereuse

"Il a eu de la chance, explique un membre du Sirius, car en ce moment le Rhône est calme. Le débit est bas en ce moment, mais à d'autres moments ou à d'autres endroits, il n'aurait pas pu le traverser". Le fleuve est en effet dangereux et des noyades mortelles sont constatées chaque année, des nageurs imprudents étant emportés par les forts courants, notamment l'été. 

Le suspect, un mineur isolé tunisien âgé de 15 ans, a été récupéré par la police à 21h50. Il était indemne. Il a déjà été interpellé à 18 reprises et fait l'objet de 4 convocations au tribunal. Il a reconnu les faits en garde à vue, et est convoqué une nouvelle fois devant la justice pour ces faits de vols. En attendant de connaître son sort, il devait être confié à un foyer.
 

Sur le même sujet

Top départ pour le Jumping de Bourg-en-Bresse

Les + Lus