Lyon est la 2e ville la plus embouteillée de France, elle était la 34e en 2020

Publié le

Selon un rapport de la société Inrix, Lyon est la 2e ville de France la plus embouteillée, la 12e au monde. Les Lyonnais passeraient plus de temps dans les bouchons, pas ceux qui délectent nos papilles, mais ceux qui agacent et font perdre un temps considérable.

2e ville en France la plus embouteillée et 12e au monde : Lyon se distingue par ses bouchons, pas ceux que l'on s'offre par plaisir, mais ceux que l'on subit par défaut.

102 heures perdues sur la route par les automobilistes lyonnais, c'est ce que révèle le rapport de l'entreprise Inrix qui étudie la mobilité dans plusieurs villes à travers le monde.
La capitale des Gaules devance, elle, des agglomérations comme Nîmes, Marseille, Grenoble, Strasbourg et Nice. 

Grenoble est la 5e ville en France la plus embouteillée, la 45e dans le monde.
Les Grenoblois ont perdu 71 heures dans les bouchons.

Pistes cyclables et voies de co-voiturages pour désengorger la circulation

A Grenoble, une voie de co-voiturage sur l'A48 avait été mise en circulation en 2020 afin de fluidifier le trafic et inciter les automobilistes à pratiquer le co-voiturage. Cela n'a pas empêché Grenoble d'occuper la 5e place dans le classement 2021 des villes françaises les plus embouteillées, tout comme en 2019.

A Lyon, une voie de co-voiturage a également été ouverte, sur la M7. Dans la capitale des Gaules, les pistes cyclables se sont multipliées pour privilégier les transports en commun. Mais sur certains tronçons, les bouchons sont plus nombreux.

La crise sanitaire n'a pas changé les habitudes

Là où de nombreuses grandes agglomérations dans le monde ont vu leur trafic baisser de façon notable, par rapport à 2019, la circulation automobile a seulement baissé de 2%...
A titre de comparaison, Istanbul a vu sa circulation se désencombrer de 42%, -35% pour Rome, -27% pour New-York, enfin -15% pour Moscou et Paris.
Paris qui est la première ville la plus embouteillée en France et la 2e au monde. Les Parisiens ont perdu 140 heures sur les routes.

Le Global Traffic Scorecard 2021 analyse sur trois ans (2019-2020-2021) la mobilité des villes les plus congestionnées du monde. Les données sont très précises : temps, vitesse etc.

En 2019, Lyon occupait ''seulement'' la 34e place.