A Lyon, une fête des lumières mobile pour fenêtres et balcons

Des acteurs de la Fête des Lumières de Lyon ont réalisé des projections mobiles, visibles par les habitants depuis leurs fenêtres et balcons, les soirées de ces vendredi 8 et samedi 9 mai. Un spectacle itinérant pour remercier tous ceux qui ont œuvré pendant la crise sanitaire.

Il a fallu parfois composer avec des patrouilles de police, qui n'ont pas toujours été prévenues de cette action, mais les projections se sont déroulées sans problèmes.
Il a fallu parfois composer avec des patrouilles de police, qui n'ont pas toujours été prévenues de cette action, mais les projections se sont déroulées sans problèmes. © FTV
Un petit spectacle son et lumières depuis son balcon, en guise de remerciement après la période de confinement. Une équipe de la Fête des Lumières de Lyon a réalisé des projections mobiles sur des façades,  visibles par les habitants depuis leurs fenêtres et balcons, vendredi 8 et samedi 9 mai.
  

Une initiative personnelle

L'idée est venue de Jean-François Zurawik, qui a dirigé l'organisation de la Fête des Lumières pendant 15 ans. Pendant le confinement, il contacte le studio de production lyonnais Vendredi 4, et le prestataire Eurosono, des partenaires réguliers de la Fête des Lumières : "je voulais créer un spectacle visible depuis son balcon. L'idée me trottait dans la tête, je me suis dit que c'était trop tard, mais comme ils étaient partants, on s'est dit qu'on allait remercier tous les acteurs en première ligne, et la population, pour la fin du confinement."

 

Réalisé en une semaine

Avec le studio de création, l'animation de 7 minutes est réalisée en une semaine. Puis un vidéoprojecteur laser est installé sur un camion, qui circule de places en places dans le centre de Lyon, entre 21h et 23h. En 2 soirées, une dizaine de façades seront ainsi animées, pour un spectacle inattendu, à la Croix Rousse, place des Jacobins, ou sur les quais du Rhône. Il faut parfois composer avec les patrouilles de police, qui n'ont pas toujours été prévenues de cette action, mais  finalement les projections se déroulent sans problèmes. 

 

Des mercis par dizaines

Sur la vidéo projetée, le public confiné a ainsi pu découvrir, vendredi et samedi soir, des images de silhouettes confinées, s'animant sur fond de musique electro, et ponctuées de messages : "la culture n'est pas morte", ou "merci", aux acteurs de la crise sanitaire, égrénés les uns après les autres. Une action bénévole et citoyenne pour remercier tous les acteurs qui ont œuvré pendant la crise sanitaire ainsi que la population lyonnaise. Et un instant de magie éphémère pour sortir quand même, pendant le confinement.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture fête des lumières fêtes locales événements sorties et loisirs coronavirus société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter