Lyon : les forces de l'ordre se préparent avant Halloween

Le 31 octobre 2018, en marge de la soirée d'Halloween, une centaine de jeunes affrontait des CRS aux alentours de la place des Terreaux, à Lyon. / © Pierre Augros / Maxppp
Le 31 octobre 2018, en marge de la soirée d'Halloween, une centaine de jeunes affrontait des CRS aux alentours de la place des Terreaux, à Lyon. / © Pierre Augros / Maxppp

Alors que la nuit du 31 octobre est traditionnellement marquée par des débordements liés à la fête d'Halloween, la préfecture du Rhône instaure des mesures particulières visant à limiter préventivement les perturbations. 

Par Mathieu Boudet

Des dizaines de voitures brûlées, des dégradations urbaines, des policiers pris à partis... Les nuits d'Halloween sont chaque année émaillées d'échauffourrées en milieux urbains, notamment dans certains quartiers sensibles de la métropole de Lyon. A l'occasion de la prochaine nuit du 31 octobre, les forces de l'ordre préparent donc un dispositif particulier, et imposent diverses mesures de restrictions.  

 

"La pire nuit de l'année"


"Ici, Halloween, c'est la pire nuit de l'année", rapportait un policier du commissariat de Givors récemment, sous couvert d'anonymat, alors que la brigade de nuit s'est mise en arrêt maladie, pour dénoncer, notamment, un manque d'effectifs chronique. Dans certains quartiers de Givors comme dans d'autres points sensibles de la métropole, les forces de l'ordre devront donc se tenir prêtes à intervenir pour contenir des délinquants, qui profitent de cette nuit pour les défier. La préfecture n'a pas souhaité préciser son dispositif pour cette prochaine nuit :"on augmente le dispositif par rapport à une nuit normale pour avoir une réponse rapide", explique un agent, "mais on ne communique pas les chiffres pour éviter la surenchère".  Selon des sources policières, le déploiement devrait être sensiblement similaire à celui de l'an dernier : plus de 550 policiers, 110 gendarmes et 220 pompiers avaient été mobilisés pour assurer la sécurité et les secours dans le département du Rhône.

 

Mesures de restrictions


Le préfet du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, a pris un arrêté incluant diverses mesures préventives pour limiter les risques autant que possible : 

- La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite de jeudi midi à vendredi 1er novembre, à midi
- La vente d’alcool à emporter est interdite de jeudi soir (20h) à vendredi matin (6h)
- La vente, la détention et l’usage de pétards et de feux d’artifices sur la voie publique sont également interdits 
- La vente de récipients de carburant est également interdite, "sauf situation d’usage dûment justifiée."

Par ailleurs, pour le bon déroulement des festivités, le préfet recommande aux parents d’accompagner leurs enfants mineurs sur la voie publique, de veiller aux règles de sécurité routière, et enfin d'éviter tout malentendu en optant pour un déguisement adapté : pas d’armes factices qui pourraient être anxiogènes.




 

Sur le même sujet

Les + Lus