Lyon : garer son vélo dans les parkings souterrains coûte deux fois plus cher

Publié le

Depuis le 1er août, garer son vélo dans certains parkings souterrains lyonnais coûte plus cher. Pour les cyclistes, le prix des abonnements dans les parkings LPA a doublé même si les tarifs restent plutôt raisonnables.

A Lyon, garer son vélo dans l'un des parkings souterrains gérés par Lyon Parc Auto coûte désormais plus cher. Depuis le 1er août, l'abonnement annuel pour un vélo simple est passé de 38.95 à 60 euros, soit 5 euros par mois. La note est beaucoup plus salée pour les vélos-cargos puisque l'abonnement passe à 120 euros par an.

Une hausse importante décidée en janvier dernier par la Métropole de Lyon, qui la considère plutôt comme un ajustement. En matière de tarif de stationnement des vélos dans les parkings souterrains, Lyon se situe désormais dans la moyenne des autres grandes agglomérations françaises.

15 000 places sécurisées d'ici 2026

Par ailleurs, pour atteindre l'objectif de 15 000 places de stationnement sécurisé pour les vélos d'ici 2026 affiché par la Métropole, Lyon Parc Auto veut doubler son offre dédiée, qui est aujourd'hui de 2 300 places. Pour cela, des emplacements voitures seront réaménagés dans les parkings LPA pour accueillir des vélos (une centaine d'emplacements voiture sur une capacité globale de 18 000 places).

Quant à la modularité des offres tarifaires, elle ne progresse pas d'un iota. LPA ne propose toujours pas de formule horaire pour le stationnement sécurisé des vélos dans ses parcs. Autrement dit, que vous y déposiez votre biclou pour dix minutes ou pour trois heures, vous n'aurez d'autre choix que de régler au minimum une journée entière soit 2 euros pour un vélo simple et 4 pour un vélo-cargo.