Lyon: vers une hausse des prix de l'immobilier?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Gonzalez
Juin 2015
Juin 2015

Les prix de l’immobilier poursuivent leur rebond à Lyon, selon le baromètre LPI / Seloger.com. Au niveau national, le baromètre a fait également état d’une hausse des prix affichés en agence. Les prix affichés par les vendeurs augmentent en moyenne de 3% au cours des trois derniers mois.

Au plan national, l’activité du marché de l’ancien se redresse. Des biens qui n’étaient plus présentés à la vente (grandes surfaces, appartements de luxe, ...) en raison de leurs prix élevés reviennent sur le marché des grandes agglomérations. Et partout la demande se renforce. 
Le dynamisme du marché devrait se renforcer avant la trêve aoutienne. Durant l’automne, les rythmes annuels d’évolution des prix devraient redevenir positifs, après trois années d’orientation à la baisse, selon ce même baromètre.
A Lyon, les prix signés continuent de progresser de 0.4%, à 3886 euros le m². Une hausse des prix signés perceptible dans quatre arrondissements sur neuf : le 2ème (+7.5% pour les prix signés et 8.8% pour les prix affichés), le 3ème (+2.7% pour les prix signés et 3.1% pour les prix affichés), le 4ème (+2.9% pour les prix signés et stabilité pour les prix affichés), et le 8ème arrondissement (+1.8% pour les prix signés et 4.3% pour les prix affichés).
Dans les autres arrondissements, on constate une baisse des prix signés : dans le premier arrondissement (-0.9% pour les prix signés et -1.9% pour les prix affichés), le cinquième (-6.3% pour les prix signés et -6.7% pour les prix affichés), le sixième (-1.3% pour les prix signés et -1.1% pour les prix affichés), le septième (-0.6% pour les prix signés et -0.1% pour les prix affichés), et le neuvième arrondissement (-1.1% pour les prix signés et +0.2% pour les prix affichés).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.