• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : l'hyper centre-ville à nouveau interdit à la manifestation samedi 27 avril

Samedi 20 avril, les gilets jaunes avaient manifesté dans le vieux Lyon, alors que l'hyper-centre sur la presqu'île leur était interdit. / © Patrick Perrel, France 3 Rhône-Alpes
Samedi 20 avril, les gilets jaunes avaient manifesté dans le vieux Lyon, alors que l'hyper-centre sur la presqu'île leur était interdit. / © Patrick Perrel, France 3 Rhône-Alpes

L'interdiction de manifester dans l'hyper-centre de Lyon, mise en oeuvre samedi dernier, va être reconduite pour le samedi 27 avril. D'après la préfecture, cette mesure s'était "avérée efficace" : les manifestations ont pu se tenir et les dégradations ont "significativement" baissé.

Par Christian Conxicoeur

Permettre la tenue des manifestations et la liberté de commercer et d’aller et venir, telle est l’ambition avancée par la préfecture du Rhône qui avait pris pour le samedi 20 avril un arrêté interdisant les manifestations en hyper-centre de Lyon. 

Estimant que la mesure "s’était avérée efficace", la préfecture entend reconduire cette interdiction pour le samedi 27 avril. La semaine dernière, la mesure avait toutefois été contestée, en vain, devant le tribunal administratif de Lyon par des membres du collectif Gilets jaunes Lyon centre.
 

"Une mesure toujours autant injustifiée"


Aujourd'hui, Warren Dalle, un des coordonnateurs du groupe Gilets Jaunes Lyon Centre estime que la mesure est "toujours autant injustifiée. On est pas à Toulouse ou Bordeaux. Le mouvement à Lyon est extrêmement calme. C'est une volonté du pouvoir de faire monter la tension". 

 

Des dégradations en baisse

Le périmètre concerné, entre la rue de la République et la rue de Brest, sur la presqu’île, sera donc interdit aux manifestants entre 12h et 20 heures. L'autorité préfectorale estime, en effet, que la semaine dernière, les dégradations ont significativement baissé : Deux individus ont été interpelés pour violences.
 
 

Des contrôles occasionnels

Comme la semaine dernière, la préfecture précise que l’accès du périmètre ne sera pas contrôlé afin de favoriser les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et de commerce. Dans son communiqué, la préfecture explique quand même que des vérifications ponctuelles auront tout de même lieu et les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre d’une amende de 135 €.

 

"L'acte XXIV aura bien lieu à Lyon"

Réagissant rapidement dans l'heure à cette nouvelle annonce et aux questions de nombreux gilets jaunes, Warren Dalle expliquait jeudi après-midi sur Facebook "je vous demande de patienter jusqu'à demain où le lieu devrait être annoncé !!! L'acte XXIV aura bel et bien lieu à Lyon". Et de préciser que, comme à leur habitude, les gilets jaunes lyonnais allaient décider collégialement de la localisation de leur mouvement du samedi 27 avril. 

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus