Lyon : ils traversent la ville à la nage dans une eau à 8 degrés pour le plaisir

La 40ème édition de la Thalassa, traversée de Lyon à la nage, a réuni 411 participants ce dimanche matin dans une eau bien fraîche.
Le soleil a permis aux participants de mieux supporter la fraîcheur de l'eau
Le soleil a permis aux participants de mieux supporter la fraîcheur de l'eau © France 3 Rhône-Alpes/Vincent Diguat
Ils étaient plus de 400 ce matin à se lancer dans le grand bain pour la 40ème édition de la Thalassa. Et pour cause, cette course propose de traverser Lyon à la nage chaque 3è dimanche de janvier et avec une eau à 8 degrés, autant dire qu'elle est réservée aux nageurs confirmés. 

"On a tous un petit grain pour aller plonger. C'est la particularité de la Thalassa d'être en coeur de ville au mois de janvier, ça n'aurait pas de sens à une autre période" nous avoue Renaud Helstoffer, président de la course, "on y voit des gens déguisés qui prouvent qu'au-delà de la passion, il y a aussi un peu de fatigue."
De la fatigue, et aussi de l'hypothermie. Au total, 23 nageurs ont abandonné ce matin. "Nous avons 12 bateaux et des kayaks pour surveiller et aider les nageurs" nous dit Pierre-Jean Ternamian, médecin et co-organisateur de la course, "Il n'y a pas beaucoup de courant aujourd'hui, ce qui demande plus d'efforts."

Tous les nageurs présents font partie de club de plongée. Ils ont l'habitude de plonger dans les eaux froides toute l'année comme Christophe Rochon, venu de Courbevoie: "Le secret c'est de s'entraîner toute l'année mais il ne faut pas rester dans les piuscines chauffées. Il faut profiter de nos belles rivières et de nos lacs parce qu'en France, on a la chance d'avoir des rivières et des lacs propres."

La course, mixte, a été remportée par Catherine Garsin, du club océanaute de Courbevoie (Hauts-de-Seine), en 1H 1mn et 16s.

Avec ses 411 participants, la Thalassa est devenue la plus grande manifestation en France de la FFESSM (fédération française d'études et de sports sous-marins).
 
Le froid de janvier n'entame pas la bonne humeur de ces plongeurs
Le froid de janvier n'entame pas la bonne humeur de ces plongeurs © France 3 Rhône-Alpes/Vincent Diguat
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
natation sport loisirs sorties et loisirs