Lyon : Le "Dalton" arrêté vendredi sera présenté au parquet dimanche

Publié le
Écrit par Daniel Pajonk

Sur fond de crispation entre la mairie centrale et celle du 2e au sujet des motards qui se dont appeler les "Dalton", le parquet de Lyon indique que l’un d'entre-eux, interpellé par la police vendredi après le rodéo, sera déféré dimanche en comparution immédiate.

L’individu, âgé de 19 ans, interpellé hier vers 18 heures 30, dans le 8ème arrondissement de Lyon, alors qu’il venait d’effectuer un rodéo urbain place Bellecour, sera déféré dimanche au parquet de Lyon dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, a fait savoir en fin de journée le Parquet de Lyon. Il sera présenté devant un juge délégué du tribunal, le parquet de Lyon prenant à son encontre des réquisitions aux fins de placement en détention provisoire dans l’attente de son jugement. « Le parquet de Lyon est en effet déterminé à apporter une réponse ferme et immédiate à de tels comportements totalement irresponsables qui, sous prétexte de défier les autorités, mettent délibérément en danger la vie et l’intégrité physique des riverains », déclare dans un communiqué Nicolas Jacquet, procureur de la République de Lyon.

Les service du procureur rappellent que les faits de rodéo sont prévus par l’article L 236-1 du code de la route. Ils se définissent comme « le fait d'adopter, au moyen d'un véhicule terrestre à moteur, une conduite répétant de façon intentionnelle des manœuvres constituant des violations d'obligations particulières de sécurité ou de prudence prévues par les dispositions législatives et réglementaires du code de la route dans des conditions qui compromettent la sécurité des usagers de la route ou qui troublent la tranquillité publique. » Ces faits sont constitutifs d’un délit, depuis la loi du 3 août 2018, et font encourir à leur auteur une peine d’un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende ainsi que la confiscation du véhicule.

« La fermeté du parquet se traduit également par le choix de recourir au déferrement systématique de tous les auteurs, majeurs comme mineurs, ainsi identifiés à l’issue de leur garde à vue », souligne le parquet. Par ailleurs, des investigations se poursuivent actuellement pour identifier l’ensemble des organisateurs et participants aux actions de rodéos commises en centre-ville au cours de ces dernières semaines et se revendiquant du groupe des « daltons », indique le communiqué.