Lyon : 500g de cocaïne et 75 kg de cannabis saisis lors de l'arrestation d'un gérant d'un établissement de nuit

Le gérant d'un établissement de nuit, situé rue Sainte-Marie des Terreaux à Lyon dans le Rhône, a été contrôlé avec 500g de cocaïne, deux pistolets et un couteau à bord de son véhicule. La perquisition menée dans son club a permis la découverte de 140 plants de cannabis. 

140 plants de cannabis ont été retrouvés dans un établissement de nuit, rue Sainte-Marie des Terreaux à Lyon dans le Rhône. Il a également été contrôlé avec 500g de cocaïne en sa possession.
140 plants de cannabis ont été retrouvés dans un établissement de nuit, rue Sainte-Marie des Terreaux à Lyon dans le Rhône. Il a également été contrôlé avec 500g de cocaïne en sa possession. © Maxppp/BILL LYONS

Tout commence avec un signalement reçu par les services de police : une forte odeur de cannabis émane d'un établissement de nuit, situé rue Sainte-Marie des Terreaux à Lyon dans le Rhône. Le 2 juin 2021 dans l'après-midi, des policiers prennent en filature le gérant, un homme de 47ans, à la sortie de son établissement après qu'il y ait passé la nuit.

Profitant d'une infraction routière à Curis-au-Mont d'Or, les policiers contrôlent le gérant et découvre qu'il tenait fermement une sacoche dans laquelle se trouvaient deux pistolets 6,35mn approvisionnés. Il cachait également un couteau sous sa cuisse et 500g de cocaïne sont retrouvés à bord de son véhicule. Il est immédiatement placé en garde à vue. 

Des perquisitions sont alors menées à son domicile et dans son établissement. Un fusil à pompe approvisionnés et 700 euros sont retrouvés chez lui tandis qu'un autre fusil à pompe, un important stock de munitions de différents calibres et des pièces aménagés pour une culture intensive indoor d'herbe de cannabis sont retrouvés dans son club. Au total, 140 pieds pour 74.8kg d'herbe de cannabis sont saisis par la police. 

Deux autres interpellations 

Sur place, une femme de 35 ans et un homme de 47ans, spécialisé en jardinerie et horticulture sont également interpellés. Lors de son audition, la femme, présentée comme la maitresse du principale suspect par la police, explique avoir connaissance de la culture d'herbe mais affirme ne pas y avoir participé. Elle a été laissée libre à l'issue de sa garde à vue.

L'homme arrêté au club dit également avoir connaissance de cette culture mais explique avoir juste servi de conseiller, sans en avoir tiré de bénéfice. 

Durant son audition, le principal suspect reconnait la détention de cocaïne pour sa consommation personnelle. Il explique également que l'herbe de cannabis récoltée lui permettait de payer sa cocaïne. Concernant les armes, il explique en avoir reçu deux en héritage et avoir acheter les deux autres. 

Les deux hommes ont été présentés au Parquet le 5 juin 2021 et écroués dans l'attente d'une comparution immédiate prévue le 7 juin 2021. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité drogue faits divers insolite