Lyon : pour les militants L214, l'élevage intensif sera la source de nouvelles pandémies

Ce samedi 16 janvier à partir de 14h30, Des militants de l'association L214 se mobilisent à Lyon comme dans 37 autres villes de France, pour dénoncer le rôle de l'élevage intensif dans l'émergence de nouvelles pandémies. 

L'association L214 regroupe plus de 40 000 membres en France, et organise des campagnes de sensibilisation régulièrement.
L'association L214 regroupe plus de 40 000 membres en France, et organise des campagnes de sensibilisation régulièrement. © Roland Macri / Maxppp

Des militants de l'association L214 se mobilisent, ce samedi 16 janvier, à Lyon comme dans d'autres villes de France, pour dénoncer le rôle de l'élevage intensif dans l'émergence de nouvelles pandémies. 

Mobilisation

Des centaines de bénévoles portant un masque avec l'inscription "on subit les conséquences", doivent se rassembler sur la place Saint-Jean à Lyon, de 14h30 à 17h, pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme une "inaction du gouvernement dans la prévention des risques d'émergence de nouvelles pandémies". Les militants doivent présenter des panneaux affichants des slogans : "on subit les conséquences, mais qui agit sur les causes ? "  Une bande-son et une banderole en forme de masque géant doivent accompagnent ce happening solennel.  

Pétition

Les membres de l'association L214 souhaitent sensibiliser le public sur les conditions d'élevage de masse, qu'ils dénoncent comme sources potentielles de naissance et de propagation de nouvelles épidémies. Ils ont par ailleurs lancé une pétition enjoignant le président de la République à prendre des mesures pour agir sur les causes de développement de ces maladies. Ils interpelleront également Gregory Doucet, maire de Lyon, sur les réseaux sociaux. 

Solutions alternatives

Cette campagne nationale doit également mobiliser des militants dans 37 autres villes de France. L'association réclame notamment un moratoire "immédiat" sur l'élevage intensif, l'interdiction de nouvelles constructions destinées à élever des animaux sans accès au plein air, ou encore un accompagnement des personnes qui dépendent de l'élevage intensif pour les orienter vers des productions alternatives. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société environnement animaux social économie manifestation