• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : mise en place d'un périmètre d'interdiction de manifestations en Presqu'île le samedi 18 mai

Un périmètre restreint de la presqu'île de Lyon interdite aux manifestations samedi 18 mai (images d'archives). / © JP. Savart / France 3
Un périmètre restreint de la presqu'île de Lyon interdite aux manifestations samedi 18 mai (images d'archives). / © JP. Savart / France 3

Nouvelle interdiction de manifester dans l'hypercentre de Lyon. Ce jeudi, le préfet du Rhône a pris un nouvel arrêté interdisant toutes les manifestations le samedi 18 mai 2019 dans un périmètre défini de la presqu'île. L'interdiction court de 12h00 à 20h00. 

Par Dolores Mazzola

"Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des « Gilets Jaunes » perturbent chaque samedi le centre-ville de Lyon et engendrent des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain," explique la préfecture dans un communiqué. 

Depuis plusieurs semaines, un arrêté interdisant les manifestations du samedi dans un périmètre limité et pour une durée déterminée a été pris par le préfet du Rhône et de la région Auvergne Rhône-Alpes Pascal Mailhos. Les interdictions concernent la presqu'île de Lyon. "Ces mesures se sont avérées efficaces. Fort de ce constat et dans l’optique de concilier la liberté d’aller et venir, la liberté de commercer et la liberté de manifester," le préfet a décidé de reconduire la mesure.

Un nouvel arrêté interdisant toutes les manifestations le samedi 18 mai 2019 de 12h à 20h dans le périmètre suivant : rue de la République, place de la République, rue Joseph Serlin, rue Paul Chevanard, rue de Brest, rue Émile Zola, rue Colonel Chambonnet. Les rues Joseph Serlin et Colonel Chambonnet sont exclues du périmètre.
 

La préfecture précise que l'accès à ce périmètre ne sera pas contrôlé afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Mais des contrôles seront à nouveau effectués. Les personnes qui ne respectent pas l'interdiction s'exposent à une contravention de 135 euros.

Sur le même sujet

Le label entreprise patrimoine vivant

Les + Lus