Cet article date de plus de 4 ans

Lyon : le monde de l'exploration urbaine en deuil

Il avait 18 ans. Il signait ses exploits avec des photos incroyables de Lyon. Il s'appelait Maxime, et depuis sa disparition jeudi dernier, hommage lui est rendu sur les réseaux sociaux.
Photo publiée le 16 décembre dernier sur le compte twitter de @siirvgve avec cette légende : "Trop facile pour nous"
Photo publiée le 16 décembre dernier sur le compte twitter de @siirvgve avec cette légende : "Trop facile pour nous" © @siirvgve
Le jeune homme avait commencé à publier les photos de ses explorations urbaines le 7 octobre 2016 sur Twitter. 84 autres photos viendront ensuite offrir un autre regard sur la ville de Lyon, de ses entrailles et de ses sommets.
Maxime a publié son dernier post sur Twitter le 11 janvier. Le lendemain, il est décédé.



Depuis, un hommage lui est rendu par tous les fans d'exploration d'urbaine sur les réseaux sociaux, sur Twitter et sur Instagram notamment, sous ce hashtag : #maximetuvasnousmanquer.

Tu es monté tellement haut pour nous faire rêver que tu es parti sans que je n'ai jamais pu te rattraper .. si jeune .. que je
suis #triste ...


Sur les réseaux sociaux, des dizaines d'anonymes brossent le portrait d'un artiste, saluant un superbe talent, son don indéniable pour la photographie, sa créativité. Mais dans la communauté de l'exploration urbaine, certains en appellent aussi à la prudence.

Son goût du risque poussé à l'extrême l'a malheureusement rattrapé...
Surtout, vivez votre passion mais ne prenez pas le risque d'aller trop loin.


Témoignages de pratiquants de l'Urbex, l'exploration urbaine à Lyon,  dans votre édition de la Locale du Grand Lyon du 17 janvier.
durée de la vidéo: 02 min 31
Hommage à Maxime


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition