Lyon : la mort de Robert Batailly, figure de la politique lyonnaise

Le 24 aout 2013, lors du 69eme anniversaire de la libération des internés de Montluc, avec Jean-Olivier Viout, ancien procureur général près la cour d'appel de Lyon. / © Philippe Juste/maxPPP
Le 24 aout 2013, lors du 69eme anniversaire de la libération des internés de Montluc, avec Jean-Olivier Viout, ancien procureur général près la cour d'appel de Lyon. / © Philippe Juste/maxPPP

Il a été le témoin privilégié de tous les mandats municipaux lyonnais d'Edouard Herriot à Gérard Collomb. Ancien maire du 8eme arrondissement, député européen et conseiller général, Robert Batailly est décédé à 83 ans. David Kimelfeld et Georges Képénékian lui ont rendu hommage. 

Par Christian Conxicoeur

"Il restera comme l’une des figures marquantes de la vie politique de notre agglomération. Son franc-parler et sa chaleur humaine ont profondément  marqué toutes celles et ceux qui ont eu le plaisir de le côtoyer" : l'hommage du patron de la Métropole de Lyon David Kimelfeld à Robert Batailly décédé à l'âge de 83 ans.

Originaire de Thizy-les-Bourgs, ce radical valoisien accompagna tous les Maires de Lyon depuis Édouard Herriot jusqu’à Gérard Collomb. Il fut maire du 8e arrondissement, conseiller général, député européen et membre de nombreuses associations. Consul général du Sénégal, ce franc-maçon revendiqué était un des plus grands témoins de l’histoire de la ville de Lyon.

Maire du 8e arrondissement sous l’étiquette UDF, il avait fait partie de comité de soutien de Gérard Collomb lors des dernières élections municipales de 2014.

Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus