Lyon - Opération de police de grande ampleur en gare de La Part-Dieu

© S.Valsecchi
© S.Valsecchi

Ce samedi matin, à 9h, une opération de police a lieu en gare de Lyon Part-Dieu. Un important déploiement des forces de l'ordre causé par des débordements à bord du TGV Paris-Evian. Des interpellations ont eu lieu. Le train est reparti à la mi-journée.

Par Dolores Mazzola

Ce matin, le TGV reliant Paris à Evian a été contraint de faire une halte non prévue en gare de Lyon Part-Dieu. En cause : des contrôleurs dépassés par le comportement de passagers. Le train a été stoppé en gare de Lyon Part-Dieu, sur la voie K. D'ordinaire, ce train ne fait pas escale à Lyon mais relie Paris à Evian, via Bellegarde et Annemasse.
Le TGV 06501 immobilisé en gare Part-Dieu pendant l'intervention. / © S.Valsecchi
Le TGV 06501 immobilisé en gare Part-Dieu pendant l'intervention. / © S.Valsecchi

La SNCF a fait appel aux forces de l'ordre pour faire évacuer du train les fauteurs de troubles. Selon la police, environ 200 personnes étaient en cause. Parmi elles, des personnes alcoolisées qui se livraient à des dégradations dans le train. De la nourriture et des boissons ont été renversées mais pas de vols, a rectifié la police à la mi-journée. Au final, deux wagons, sur les deux rames de ce train, devront être nettoyées. L'incident n'a pas fait de blessé. Deux voyageurs "choqués" ont été pris en charge par les secoursA midi, la police a indiqué avoir procédé à 30 interpellations (dont une personne placée en garde à vue pour un incident lors de son interpellation). Une centaine de forces de l'ordre, associant police nationale, police ferroviaire, police municipale et militaires de l'opération Sentinelle, sont ensuite intervenues pour évacuer les passagers perturbateurs.

Le bilan en fin d'après-midi: lors de cette opération d'envergure, les forces de l'ordre ont procédé à des contrôles d'identité pour 200 personnes. L'opération a donné lieu à 30 interpellations de jeunes gens. Une personne a été placée en garde à vue pour violence sur un policier. Elle est présentée ce dimanche 14 janvier après-midi devant le juge de la liberté et de la détention en vue d'une comparution immédiate lundi pour "violences aggravées". Deux autres personnes placées en garde à vue ont été rapidement libérées. Enfin, ce sont 40 personnes qui ont été évacuées du train. Le TGV est reparti à la mi-journée.

Le reportage en fin de journée (S.Valsecchi / S.Adam / C.Cherry-Pellat / AS.Saboureau)
Le TGV PARIS/EVIAN détourné sur Lyon et une opération de police d'envergure



Lors de cette importante opération de police, le parvis de la gare (côté boulevard Vivier-Merle) était occupé par de nombreux véhicules des forces de l'ordre. Côté Villette, ce sont des véhicules des pompiers et du SAMU qui ont été positionnés par précaution, dans l'attente d'une évacuation.
© S.Valsecchi
© S.Valsecchi
© S.Valsecchi
© S.Valsecchi

Des images de l'arrivée des forces de l'ordre en gare filmées vers 9h20 par un twittos

 

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus