Cet article date de plus de 3 ans

Lyon : le périphérique à 70 km/h en 2019

L'annonce en a été faite ce mardi 25 septembre par David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. On ne roulera plus qu'à 70 km/h à partir de janvier 2019 sur le périphérique de Lyon pour lutter contre la pollution.
Le président de la Métropole de Lyon a donc officialisé la nouvelle en fin de matinée ce mardi 25 septembre. A l'instar d'autres périphériques urbains, comme à Paris ou à Nantes, la vitesse maximum autorisé sur le périphérique de Lyon sera de 70 km/h au lieu de 90 km/h actuellement et ceci dès janvier 2019. 
Une mesure spectaculaire qui vise à diminuer la pollution générée par le trafic routier, en diminuant sensiblement les émissions de polluants. La décision entre dans le plan Oxygène de la Métropole de Lyon de même que la transformation de 16 kms de l’autoroute A6/A7 en boulevard urbain lui aussi à 70 km/h.
La limitation à 70 km/h concernera la totalité du boulevard périphérique, depuis l’autoroute A7 au sud jusqu’à la porte de Valvert y compris donc le boulevard Laurent Bonnevay et le boulevard périphérique nord, plus connu sous le nom de TEO.

La Métropole de Lyon a également prévu la création d’une zone à faibles émissions  sur le territoire de Lyon, de Villeurbanne d'une partie de Caluire et d'Oullins près de Lyon. Dans cette future zone, les poids-lourds et les véhicules utilitaires les plus polluants seront interdits. La mesure entrera elle-aussi en application en 2019 avec une période de sensibilisation dite "pédagogique".
 
durée de la vidéo: 00 min 25
Lyon : le périphérique à 70 km/h en 2019


La décision d’abaisser la vitesse à 70 km/h a été prise après consultation des services de l’État et fera l’objet d’un simple arrêté de circulation que prendra la collectivité.











 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports