A Lyon, Le petit Paumé au coeur d'une polémique pour un article à caractère raciste

Le commentaire du Petit Paumé a donné lieu à un déferlement de réactions sur les réseaux sociaux, dont Twitter / © Twitter
Le commentaire du Petit Paumé a donné lieu à un déferlement de réactions sur les réseaux sociaux, dont Twitter / © Twitter

Samedi, à l'occasion de la livraison à 120 000 exemplaires du guide gratuit Le petit paumé, la lecture d'un article a fait éclater une polémique sur fonds de propos racistes. C'est la deuxième fois que le guide est au centre d'une polémique nauséeuse. Le guide ne serait-il pas un peu paumé ? 

Par D.P.

C’est l’un des nombreux articles qui vante (ou pas) les mérites de lieux de restauration ou de détente qui a mis le feu aux poudres. Il est écrit par l'un des auteurs de l'EMLyon Business School pour cette  49 e édition  : "Alors que je fuis une bande de rebeus place Guillotière, je m’engouffre, un peu par hasard à ho36. Bonne pioche ! Des jeunes blancs qui travaillent sur leurs ordis, tout en sirotant un bon café latte. Je vais pouvoir me fondre dans la masse. Avec ho36, on a un peu de la Presqu'île, mais à Guillotière."

Très vite, le président de la Métropole lyonnaise a réagi sur twitter. David Kimelfeld, s’il reconnaît au guide sa pertinence et parfois son humour, condamne avec fermeté cet article raciste. Et pointe du doigt le fait que c’est la deuxième année consécutive que le guide « dérape ». « L’an passé [il avait] fait l’apologie d’un acte terroriste, ils virent cette année dans le racisme ordinaire. Nous exigeons des excuses », écrit David Kimelfeld.  

Le parti communiste a réagi également. La fédération dénonce le racisme décomplexé de la rédaction du Petit Paumé. « Le guide lyonnais, en déroulant ses poncifs nationalistes et franchouillards sur les jeunes Arabes ou sur les roux participe à la banalisation des idées de division et de haine » en concluant « C’est inacceptable ! »

Sur le même sujet

Les + Lus