• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Lyon, quelle sécurité dans les bureaux de vote pour les élections européennes ?

Pour que les élections européennes se déroulent au mieux à Lyon, dimanche 26 mai, des renforts de sécurité sont déployés avec la présence de vigiles à l'entrée de chaque bureau et des patrouilles de police. / © B. Métral / France 3 Rhône-Alpes
Pour que les élections européennes se déroulent au mieux à Lyon, dimanche 26 mai, des renforts de sécurité sont déployés avec la présence de vigiles à l'entrée de chaque bureau et des patrouilles de police. / © B. Métral / France 3 Rhône-Alpes

Pour que les élections européennes se déroulent au mieux à Lyon, la sécurité est renforcée à l'entrée des bureaux de vote, avec la présence d'un ou deux vigiles par bureau. Les patrouilles de police se multiplient également. 

Par Renaud Gardette

La Ville de Lyon a renforcé la sécurité, dimanche 26 mai, dans les bureaux de vote. A chaque entrée un à deux vigiles surveillent les entrées et fouillent les sacs au besoin. A Lyon en 2017 déjà, des forces de l'ordre à l'entrée des bureaux avaient été déployés après les attentats de novembre 2015.

De son côté la Préfecture du Rhône a décidé de multiplier les patrouilles de police et des militaires de l'opération Sentinelle.
 

Gérard Collomb : "a voté"


Dans le 5éme arrondissement, rue Edmond Locard, le maire de la ville Gérard Collomb est allé déposer son bulletin vers 10h. après avoir salué tout le monde. Avant de se rendre à l'isoloir, il n'a pris que deux bulletins. Dans ce bureau plus grand que les autres, il y avait 2 agents de sécurité à l'entrée, accompagnés par des agents de la police municipale. 

"Nous on a des vigiles devant l'entrée, précise le président du bureau Paolo Da Costa, mais comme d'habitude, comme à chaque élection. C'est vrai qu'on s'attendait à ce qu'il y ait moins de monde, du fait des évènements de vendredi dernier, mais finalement les gens viennent voter sans problème. Je ne pense pas qu'il y ait eu un impact sur la participation. On est sur une démarche de renforcement de la sécurité." 
 

Pas de panique


Pas de crise de panique parmi les citoyens rencontrés. Dans ce même bureau de vote, un électeur témoigne: "Je n'avais pas de crainte avant de venir. On n'est pas anxieux. C'est plus calme que d'habitude, puisque c'est une école ici... Un vigile a surveillé mon cadis, il contrôle les sacs à l'entrée. Compte-tenu des évènements à Lyon, c'est normal. Si ce vigile n'avait pas été là à l'entrée, je serais venu quand-même."

 

 

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus