A Lyon, le Sirha est décalé au printemps prochain à cause du coronavirus

Le plus grand salon mondial consacré à la restauration, à l'hôtellerie et à l'alimentation, le Sirha de Lyon, est décalé au printemps prochain, 29 mai au 2 juin, après le durcissement des mesures pour lutter contre le coronavirus à Lyon annoncées lundi 21 septembre.

Le Sirha de Lyon est reporté au printemps prochain à cause de l'épidémie de coronavirus. Image d'archive.
Le Sirha de Lyon est reporté au printemps prochain à cause de l'épidémie de coronavirus. Image d'archive. © ALEX MARTIN/MaxPPP
Le plus grand salon mondial consacré à la restauration, à l'hôtellerie et à l'alimentation, le Sirha de Lyon, est officiellement maintenu mais décalé au printemps prochain a indiqué lundi Olivier Ginon, PDG de l'organisateur GL-Events. 

Initialement prévu sur cinq jours fin janvier, l'évènement se tiendra finalement du 29 mai au 2 juin, a précisé M. Ginon à l'AFP.

Organisé tous les deux ans, ce salon exclusivement réservé aux professionnels accueille chaque année quelque 3.000 exposants et plus de 200.000 visiteurs au centre des expositions Eurexpo de Chassieu, près de Lyon. A cette occasion, est aussi organisée la prestigieuse compétition de chefs cuisiniers, le Bocuse d'or.

"Nous avions besoin de sentir le marché et nous sommes allés écouter nos clients: ceux-ci nous ont dit qu'ils voulaient que le Sirha soit maintenu", a expliqué M. Ginon.

"Nous sommes très attachés à cette manifestation, tenue dans la ville où nous avons notre siège social, parce que nous sommes totalement solidaires des chefs, des restaurants", a-t-il relevé. "La tenir, c'est le meilleur moyen de soutenir la filière".

M. Ginon s'exprimait peu avant que le préfet du Rhône ne rende public un durcissement des mesures de sécurité sanitaire dans un département où le virus Covid-19 circule activement.
 
Lors d'une conférence de presse, Pascal Mailhos a annoncé que la Foire de Lyon, autre manifestation gérée par GL Events, ne pourrait se tenir cette année. Initialement prévue du 20 au 30 mars, elle avait été reportée une première fois en mai, puis une seconde fois en octobre. 

De son côté, en référence aux quelques petits salons organisés ces dernières semaines, "dans un respect total des protocoles sanitaires", M. Ginon a souligné "ne pas avoir entendu que des clusters y aient été à déplorer".

La nouvelle édition du Sirha "est déjà commercialisée à 80% - 90%", a précisé M. Ginon, en rappelant que cete manifestation générait un chiffre d'affaires d'une trentaine de millions d'euros. Ses retombées économiques tournent, selon lui, autour de 150 millions.

M. Ginon a par ailleurs annoncé la création d'une marque ombrelle, "Sirha food, a world of cuisine and hospitality", qui coiffera toutes les manifestations du groupe liées à l'alimentation.

Le lancement de cette marque sera appuyé par un site dédié (sirhafood.com), avec "une production quotidienne d'informations", et par une application (sirha connect).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sirha culture gastronomie