Métropole de Lyon : deux cambrioleurs en série pris la main dans le sac

L'enquête criminelle, menée avec le concours d'agents de police technique et scientifique, a permis de mettre à jour l'implication de deux frères dans près d'une vingtaine de cambriolages dans l'agglomération de Lyon. / © B. Bourgeot
L'enquête criminelle, menée avec le concours d'agents de police technique et scientifique, a permis de mettre à jour l'implication de deux frères dans près d'une vingtaine de cambriolages dans l'agglomération de Lyon. / © B. Bourgeot

Ils dorment en prison depuis fin novembre 2019 après avoir été pris en flagrant délit. Mais après six mois d'enquête, deux frères sont soupçonnés d'avoir commis au total, près d'une vingtaine de cambriolages dans l'agglomération lyonnaise. Une information judiciaire est ouverte.

Par Aude Henry

Le début de l'affaire remonte au début du mois de novembre 2019. Après deux cambriolages perpétrés dans des appartements à Caluire-et-Cuire, la brigade de répression des cambriolages de la Sûreté départementale du Rhône (BREC) démarre l'enquête.
Avec les policiers du commissariat de Caluire, les enquêteurs mettent en place un dispositif de surveillance. Et le 19 novembre, deux frères de nationalité albanaise sont pris la main dans le sac. En flagrant délit de cambriolage.
Les deux hommes sont amenés devant le tribunal pour être jugés en comparution immédiate. Ils écopent de peines de prison ferme et sont écroués à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône.
 

L'enquête se poursuit pendant 6 mois

Alertés par une recrudescence des vols par effraction dans des lieux d'habitation sur la commune de Caluire-et-Cuire, les policiers vont poursuivre leurs investigations. L'enquête prend alors une tournure plus technique avec le concours de policiers scientifiques du groupe d'enquêtes criminalistiques de la Sûreté départementale. Et il s'avère que les deux cambrioleurs pourraient bien être les auteurs d'une série de vols bien plus conséquente.

 Au total, les enquêteurs les soupçonnent d'avoir commis 19 cambriolages, très majoritairement sur Caluire-et-Cuire, mais également dans le 9e arrondissement et le quartier de la Cité Internationale dans le 6e à Lyon.
 

Trahis par leur mode opératoire

Les deux cambrioleurs ont été, comme qui dirait, victimes de leurs mauvaises habitudes. Les différentes investigations et recoupements réalisés par les enquêteurs ont en effet permis de "localiser les deux individus sur ces autres cambriolages, toujours commis selon un mode opératoire spécifique".
 

Les 19 vols par effraction avaient été exclusivement perpétrés dans des appartements situés en rez-de-chaussée ou en étage peu élevé. Les auteurs escaladaient la façade, puis pénétraient dans les logements en forçant une fenêtre, y dérobaient des objets de valeur, après avoir pris soin d'apposer du mobilier derrière les portes d'entrée pour empêcher toute intervention de tiers.



Les deux suspects ont été sortis de prison, mardi 19 mai, placés en garde à vue et entendus par les policiers, dans les locaux de la Sûreté départementale du Rhône. Ils ont en partie reconnu les faits. Ils sont présentés ce mercredi 20 mai 2020 au parquet du Tribunal judiciaire de Lyon, en vue de l'ouverture d'une information judiciaire.
 

Sur le même sujet

Les + Lus