Mobilisation contre la réforme des retraites : la raffinerie de Feyzin bloquée à l'appel de la CGT

Photo d'illustration d'une mobilisation à la raffinerie de Feyzin / © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Photo d'illustration d'une mobilisation à la raffinerie de Feyzin / © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

À Feyzin et dans les autres raffineries françaises, la CGT-Chimie appelle au blocage du 7 au 10 janvier contre la réforme des retraite.

Par Emilie Henny

Les raffineries entrent dans la danse de la mobilisation contre la réforme des retraites. La CGT Chimie appelle au blocage de plusieurs raffineries françaises dont celle de Feyzin (Rhône). C'est chose faite depuis ce lundi 6 janvier au soir.  La CGT a débuté son blocage de la raffinerie de Feyzin ce mardi, dès 22h ce lundi soir.


​​Epargné jusqu'à présent par les blocages

Jusqu'ici, le site Total de Feyzin avait été épargné par les blocages. Et pour cause : les salariés ont déjà connu une forte période de mobilisation en octobre et en novembre pour des raisons liées à leurs conditions de travail. Feyzin fait désormais partie des sept raffineries sur huit en France concernées par les blocages. 


Un blocage "illégal" selon le gouvernement

Alors que la CGT souhaite "qu'aucune expédition de produit ne sorte" du 7 au 10 janvier, plusieurs membres du gouvernement dénoncent cette initiative. Pour la secrétaire d'Etat à l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, cette opération est "une pression pas acceptable". Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire a rappelé "qu'il y a un droit de grève garanti par la Constitution, mais qu'il n'y a pas de droit au blocage dans notre pays".

Sur le même sujet

Les + Lus