Monsols (Rhône) : un commando de “269 Life” libère des dindes promises à l'abattage

Opération commando menée par 269 LIFE / © 269 LifeLA Facebook
Opération commando menée par 269 LIFE / © 269 LifeLA Facebook

Un commando de l'association lyonnaise "269 Life" a procédé dans la nuit de mercredi à jeudi  à la "libération" de 15 dindes vouées à l'abattage à Monsols (Rhône). Ces militants végétaliens s'étaient déjà attaqués en avril dernier à l'atelier de transformation de viande "Corico".    

Par Philippe Bette

L'opération commando a été menée dans la nuit de mercredi à jeudi. Une vidéo tournée par l'association lyonnaise "269 life" et mise en ligne sur son fil Twitter montre des militants en train d'extraire des cages d'un camion d'abattoir une quinzaine de dindes pour les mettre à l'abri . Avec ce commentaire :"Nous sommes en train de libérer 23 victimes".

Une opération menée clandestinement le 24 août dans l'entreprise Corico de Monsols (Rhône).

Toujours sur le fil de l'association, on retrouve sur Twitter une autre video  de "Jill, l'une des dindes sauvées par cette action de libération à l'abattoir Corico de Monsols". 


Des photos sont aussi publiées un peu plus loin : des animaux "placés dans des sanctuaires et découvrant un nouveau monde loin du spécisme" . L'association 269 Life dit s'opposer à la discrimination par l'espèce ("spécisme") dont sont victimes les animaux considérés comme de simples ressources à disposition des caprices humains".

Dan un communiqué, l'association justifie cette action menée par une trentaine de militants à visage découvert  : "Nous sommes une association antispéciste et libérationniste (et non simplement végane) et nous nous battons pour que l’espèce ne soit plus un critère permettant de discriminer et d’exploiter des individus non humains par milliards. Nous entendons mener un nouvel activisme plus offensif s’attaquant directement aux sociétés et entreprises vivant et/ou défendant l’exploitation animale car même si aujourd’hui le véganisme a le «vent en poupe» dans les médias, il faut bien faire le terrible constat qu’aucune avancée significative pour la prise en compte effective des intérêts non humains n'a été réalisée. 

L'association revendique depuis octobre "7 prises d'assaut d'abattoir et deux occupations de sièges sociaux ainis que des actions offensives contre des grands groupes de l'agroalimentaire" .

En avril dernier, l'association "269Life" s'en était déjà pris à l'entreprise "Corico" de Monsols. Une cinquantaine de militants avaient investi les locaux de la société pour investir la salle d'abattage. Ils avaient été évacués par la gendarmerie.

Sur le même sujet

Les + Lus