Mort de Gérard Collomb : une haie d'honneur pour l'arrivée du cercueil à l'Hôtel de Ville de Lyon

Lundi 27 et mardi 28 novembre, l'Hôtel de Ville de Lyon est ouvert pour permettre aux Lyonnaises et aux Lyonnais de rendre hommage à Gérard Collomb décédé samedi. L'ancien maire de la capitale des Gaules. A la mi-journée, son cercueil est arrivé en mairie centrale où l'attendait une haie d'honneur dans la cour.

Porté par quatre personnes, le cercueil de l'ancien maire de Lyon, Gérard Collomb, est arrivé à l'Hôtel de Ville de Lyon à la mi-journée. Il a été transporté dans l'Atrium. L'actuel maire de Lyon, Grégory Doucet l'a accompagné. Dans la cour d'honneur de la mairie, une haie d'honneur a accueilli l'élu disparu ce samedi 25 novembre. 

"Gérard Collomb a accompagné le destin de chacun d’entre nous. Et a marqué de son empreinte indélébile celui de notre cité. Nous accueillons aujourd'hui son cercueil dans notre maison commune", a écrit Grégory Doucet sur le réseau social X, ce lundi, en d'après-midi. 

Pour l'arrivée du cercueil, les agents municipaux et les proches de Gérard Collomb se sont rassemblés dans la cour de l’Hôtel de Ville. Dans l'Atrium, plusieurs élus locaux étaient également présents, notamment Georges Képénékian, ancien maire de Lyon, David Kimelfeld, conseiller métropolitain et ancien président de la Métropole ou encore Thierry Philip, ancien maire du 3ᵉ arrondissement et cancérologue. Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a rendu hommage à son prédécesseur. Son allocution a été suivie d'applaudissements qui ont salué la mémoire de l'édile disparu.

L'Hôtel de Ville ouvert aux Lyonnais

"Maire de Lyon durant trois mandats, Gérard Collomb a marqué l’histoire de la ville. Afin de permettre aux Lyonnaises et aux Lyonnais de lui rendre hommage, l’Hôtel de Ville de Lyon sera ouvert au public depuis la place des Terreaux", a indiqué la municipalité dans un communiqué. À l'Hôtel de Ville, les drapeaux ont été mis en berne.

"Conformément à la volonté de sa famille et de ses proches", le cercueil de Gérard Collomb a été installé ce lundi au sein de l’Atrium de l’Hôtel de Ville "pour permettre au public de se recueillir". "Selon le souhait de la famille, il est demandé de ne pas apporter de fleurs", a précisé le communiqué. En revanche, pour ceux qui le souhaitent, des urnes seront installées afin de collecter des fonds pour la Fondation des Hospices Civils de Lyon. Des registres de condoléances ont aussi été mis à disposition.

Un maire attaché à sa ville

"Gravement malade depuis de nombreux mois, il s'est éteint paisiblement auprès des siens", explique le texte qui revient sur le parcours de l'ancien maire de Lyon, très attaché à la ville qu'il a dirigée pendant presque trois mandats. "Homme de lettres et d'humanité, il s'est battu jusqu'au bout contre la maladie comme il s'est battu pour sa ville", précise l'hommage. En septembre 2022, l'ancien maire avait annoncé publiquement sur les réseaux sociaux qu'il souffrait d'un cancer de l'estomac. L'édile était âgé de 76 ans.

"Gérard Collomb, résolument lyonnais, aura marqué l'histoire de la ville", selon la municipalité. Ancien maire socialiste du 9ᵉ arrondissement de Lyon, il avait été élu une première fois Maire de Lyon en 2001 sous l'étiquette PS. Réélu en 2008 puis en 2014, "il a conduit pendant 18 ans l'évolution de Lyon, son embellissement et sa transformation". Maire de Lyon de 2001 à 2020, il n'a connu qu'une parenthèse ministérielle de 18 mois.

En 2015, il devient le premier président de la Métropole de Lyon dont il avait présidé à sa création, institution unique dotée des compétences du département du Rhône, et en fait l'une des métropoles qui compte en Europe. 

>> L’Atrium sera accessible, depuis la place des Terreaux, à partir de 13 heures et jusqu'à 20h lundi 27 novembre et de 9h à 20h  mardi 28 novembre. Les obsèques de Gérard Collomb sont prévues ce mercredi 29 novembre à 11 heures en la Primatiale Saint-Jean. Le président Emmanuel Macron, à qui le baron lyonnais avait apporté un soutien décisif lors de la présidentielle de 2017, assistera aux funérailles, a indiqué l'Elysée.