Il était schizophrène: le profil du jeune homme mort à Saint-Chamond dans un camion de pompier volé se précise

Les enquêteurs ont multiplié les prélèvements ce matin sur l'A47 à Saint-Chamond, après le vol et l'accident du camion de pompier volé à la Duchère / © Stéphanie Loeb, France 3 Rhône-Alpes
Les enquêteurs ont multiplié les prélèvements ce matin sur l'A47 à Saint-Chamond, après le vol et l'accident du camion de pompier volé à la Duchère / © Stéphanie Loeb, France 3 Rhône-Alpes

Juste avant le vol du camion à Lyon, les parents du jeune homme décédé ont signalé la disparition du jeune homme. Décrit comme schyzophrène, il était connu de la police pour des antécédents psychiatriques. Il est mort sur l'A47 à Saint-Chamond (Loire).

Par Renaud Gardette, avec Sophie Valsecchi et Yaelle Marie

Le jeune homme est mort sur l'A47, au volant du camion de pompiers qu'il avait lui-même volé dans la nuit dans une caserne de Lyon à la Duchère, entre 04h30 et 05h00.

L'accident a eu lieu vers 06h00. Le véhicule était chargé de 3.000 litres d'eau, il était donc très lourd au moment du choc.

 

Le jeune homme était suivi pour schizophrénie

La piste d'un déséquilibré mental privilégiée par les enquêteurs
https://youtu.be/No7IepSCNx0 - France 3 Rhône-Alpes  - S.Valsecchi/A.Jacques/Y.Marie

zophrénie

Selon nos informations, le jeune homme, né en 1993, était connu des services de police pour des problèmes psychiatriques. Il avait subi plusieurs internements d'office.

Les parents de la victime était très inquiets cette nuit. Ils ont multiplié les appels à l'aide, en vain.

Le père de famille a déposé une main courante, dans un commissariat de Lyon, pour signaler la disparition de son fils. Et un appel a été lancé au 18, toujours cette nuit, pour signaler également la sortie inhabituelle d'un jeune schyzophrène.

L'enquête a été confiée à la Direction Inter-régionale de la Police Judiciaire, puisque les faits se sont passés sur plusieurs départements, entre le Rhône et la Loire. 

Un syndicat de police dénonce le manque d'effectif

Selon le syndicat de police "Alternatives Cfdt Police", il y avait cette nuit 4 policiers en équipe de nuit, sur le secteur Ecully, Lyon 9 et Quais de Saône. Au moment de l'alerte, ils étaient déjà en patrouille dans un autre quartier, impossible donc de pourchasser le camion volé. Aujourd'hui le syndicat s'interroge: comment le véhicule a t-il pu aller aussi loin, sans qu'aucun autre service ne puisse intervenir?

Selon ce syndicat, les effectifs de nuit seraient en forte baisse, depuis l'installation de la Police de Sécurité du Quotidien depuis presque 1 an. 



 

Sur le même sujet

Thiers ( Puy-de-Dôme) : achetez une charcuterie centenaire ... pour 1€ !

Les + Lus