Musée des Confluences de Lyon : le public, essentiellement régional, est revenu en 2021

Publié le Mis à jour le
Écrit par Silvie Boschiero
Le musée des Confluences à Lyon
Le musée des Confluences à Lyon © SEBASTIAN GOLLNOW / DPA

Après une catastrophique année 2020, l’horizon s’éclaircit nettement pour le Musée des Confluences qui enregistre, en 2021, un spectaculaire retour des assoiffés de Culture.

Plus de 350 000 visiteurs, venus essentiellement d’Auvergne-Rhône-Alpes et qui passent en moyenne 2 heures 20 sur place… Besoin accru d’évasion, soif de découverte, 2021 a permis au Musée des Confluences de renouer avec le public, en dépit des contraintes et de la pandémie.  

Peu de visiteurs étrangers mais...   

La fréquentation est en hausse de 27% par rapport à 2020, année calamiteuse. Et si les étrangers sont toujours aux abonnés absents (moins de 6% des visiteurs), les visiteurs régionaux, eux, reviennent en masse. «La culture a manqué, les musées ont manqué à notre public. Ce que l’on retient de cette année, c’est que les gens ont massivement repris leurs abonnements et que la durée moyenne des visites a augmenté d’un quart d’heure» se félicite Hélène Lafont Couturier, directrice générale du Musée des Confluences.

Les trésors des Confluences 

Pour mieux répondre aux contraintes et séduire le public, la direction puise aussi dans ses fonds privés. Exemple avec "L’oiseau Rare", expo sur les oiseaux qui met en valeur la 2ème collection de volatiles sauvages la plus importante en France, proposée jusqu’à décembre prochain.  

Mais en 2021 ce sont surtout les expos temporaires qui ont joué à fond leur rôle de locomotives. Que ce soit "La terre en héritage", très gros succès de l’année, ou encore "Sur la piste des Sioux", qui explore l’image des Amérindiens dans la culture occidentale et qui, en quelques semaines, a déjà attiré 94 000 curieux. Le public retrouve avec plaisir les scénographies immersives du Musée, après des mois de vaches culturelles maigres. «On n’est jamais déçu par les Confluences, leurs expos sont toujours très belles, très bien faites. C’est une ouverture, une respiration, c’est nécessaire», estime une visiteuse.    

En 2022, la magie et les secrets de la Terre

Depuis son ouverture en 2016, le Musée des Confluences s'est rarement aussi bien porté. De quoi aborder 2022 avec confiance. Parmi les temps forts à venir, à découvrir dès le mois d’avril, une plongée dans "La magie", exposition temporaire sur le rapport des humains aux pratiques magiques depuis la nuit des temps. Et à partir de juin, on pourra plonger dans "Les secrets de la Terre", au cœur des profondeurs et des richesses minérales de la planète.    

Les expos temporaires à découvrir

"L’Oiseau rare, de l’hirondelle au kakapo", prolongée jusqu’au 31 décembre 2022. "Jusqu’au bout du monde, regards missionnaires",  jusqu’au 8 mai 2022
"Sur la piste des Sioux", jusqu’au 28 août 2022.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.