Nouvel accident de trottinette à Lyon : une femme de 20 ans percutée par une voiture

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.M

Dans la nuit du 9 au 10 septembre une voiture a percuté violemment une trottinette sur laquelle une jeune femme de 20 ans a été gravement blessée.

Vers 02 heures du matin, une jeune femme de 20 ans a été percutée violemment par une voiture tandis qu'elle circulait sur une trottinette.

Les faits se sont déroulés dans le quartier de la Confluence, rue Hrant-Dink à Lyon. Le conducteur du véhicule a été interpellé.

Ce dernier avait a pris la fuite avant d'être rattrapé par la police. Le test de dépistage d'alcoolémie se serait avéré positif, selon nos confrères du Progrès.

Dans cet accident, la responsabilité du conducteur de la voiture, s'il était en état d'ébriété, ne fait aucun doute. Mais une nouvelle fois, la question de la sécurisation des conducteurs de trottinettes se pose. 

D'après le cabinet Coppet Avocats, spécialiste lyonnais des dommages corporels il y a "un manque criant d’information sur la législation en vigueur encadrant l’utilisation de trottinette électrique publique ou privée."

Comment protéger ? 

La mesure la plus sécurisante pour les utilisateurs, pourrait être de rendre le port du casque obligatoire et non recommandé,  car ces accidents occasionnent de nombreux traumatismes crâniens. Aujourd'hui seuls les enfants de moins de 12 ans doivent obligatoirement porter un casque (comme en vélo) . A noter que pour conduire une trottinette il faut avoir au moins 12 ans. 

Parmi les idées citées par différents acteurs de terrain : un permis trottinette à l’instar du permis piéton que les élèves passeraient à l’école élémentaire ou au collège. 



De nuit, ou de jour par visibilité insuffisante, et même en agglomération, ils est en théorie obligatoire de porter un vêtement ou équipement rétroréfléchissant. 

Sécuriser tous les usagers de la route un enjeu majeur notamment dans les grandes villes où les mobilités sont de plus en plus variées. 

Le conducteur qui roulait en état d'ébriété et coupable de délit de fuite risque au minimum une peine de 3 ans de prison et une amende pouvant aller jusqu'à 75 000 euros d'amende

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité