La nouvelle médaille du Sénat créée par un Lyonnais

Publié le Mis à jour le

C'est à Lyon, ville où fut fabriquée la première médaille en France au XVe siècle, que travaille Nicolas Salagnac, graveur-médailleur. Il a été choisi pour réaliser la médaille destinée aux prochains sénateurs. Cette décoration républicaine est un symbole de l'artisanat d'art français.

Une médaille frappée sera remise à chacun des 348 sénateurs qui seront élus le 24 septembre prochain. Une pièce exceptionnelle dont la création a été confiée à Nicolas Salagnac : son projet a été retenu au terme d'un concours ultra-sélectif. 

Formé à la gravure à l'école Boulle, le médailleur a installé son atelier à Villeurbanne. Il a déjà à son actif la médaille de la Villa Médicis, celle de la Ville de Lyon ou de la Présidence de la République de Nicolas Sarkozy.

Du modelage sur plâtre au test en plomb de la matrice (un moule gravé à l'envers et en creu), il a fallu des mois pour sculpter les deux faces de ce nouveau symbole de la République. Avec une Marianne habillée des drapeaux français et européen.

Les médailles du Sénat seront frappées dans les semaines qui viennent par la maison de joaillerie Arthus Bertrand. L'artisan d'art, lui, a un rêve : réaliser des médailles olympiques...

durée de la vidéo: 02 min 23
La nouvelle médaille du Sénat confiée à un graveur lyonnais ©F3RA