Des autoroutes à Vélo : un "REV" à la lyonnaise

Publié le Mis à jour le

C'était une promesse de campagne des écologistes à Lyon et dans la métropole : un "REV" à la lyonnaise. REV pour Réseau Express Vélo, un rêve qui devient réalité. On les appelle désormais les VL1, VL2,VL3... Pour Voies Lyonnaises. Un réseau entièrement sécurisé réservé aux cyclistes. Un maillage territorial en "toile d'araignée". Un projet qui prend forme, les travaux ont débuté.

Elles arrivent bientôt !

Il faudra attendre. Attendre encore, encore un peu … Mais en 2026, les cyclistes lyonnais auront leur "autoroute à vélo". Un projet porté par la majorité écologiste à la métropole de Lyon. Un projet qui se dessine petit à petit dans le décor lyonnais.

Ici et là, les travaux ont débuté pour ce qui devrait être un marqueur fort de l'action politique des verts à la tête de l'une des plus grosses métropoles de France.

Sur les tracts pendant la campagne des municipales, elles étaient appelées "REV", pour Réseau Express Vélo. Ces lignes express devaient répondre à une forte demande de mobilités douces, comme le vélo. Le maillage était déjà connu, les tracés déjà presque … tracés ! Et il y avait urgence ! Certains axes déjà en fonctionnement sont saturés.

C'est toute la métropole de Lyon qui est concernée. 13 lignes verront finalement le jour durant ce mandat. De la ligne 1 à 13, les travaux ont débuté. Après la ligne 1 et 3, voici donc la ligne 2.

La voie lyonnaise n°2 permettra de relier l’agglomération du nord au sud, en passant par des pôles d’attraction majeurs, tel que la Part-Dieu, le Parc de la Tête d’Or ou encore le parc Blandan. Son tracé l’amènera à être d’ici quelques années un des axes les plus fréquentés.

Valentin Lungenstrass, adjoint (EELV) aux mobilités - Métropole de Lyon

La V.L.2

Ce projet de "Voie Lyonnaise" numéro 2, reliera Saint-Priest à Fontaines sur Saône en 2026. Un parcours de 21 Km à terme. Les études pointent une fréquentation à plus de 20 000 cyclistes/jour.

Aujourd'hui, l'heure est au lancement des concertations. Il s'agit, pour l'instant, de réaliser 6 km de ligne. Montant de cette première tranche de travaux : 10 millions d'euros. Le président de la métropole souhaite associer les Grands Lyonnais aux grandes décisions d'équipement.

Lui, qui vient de subir un échec avec l'abandon du projet de téléphérique (projet de transport par câble dans l'ouest lyonnais pourtant espéré par sa majorité), suite aux concertations, sait bien de quoi il s'agit !

Ce réseau, nous le construisons avec les communes et les habitants pour en définir et aménager les tracés répondant le plus efficacement possible aux besoins des citoyens. La concertation qui s’ouvre pour la VL2 est un exemple éclairant de ce que, collectivement, nous mettons en œuvre, pour notre territoire. »

Bruno Bernard, président (EELV) de la Métropole de Lyon

La concertation portera sur une petite partie du linéaire. Un tronçon de quelques kilomètres. Quelques kilomètres situés en pleine ville…Sur le dossier de presse, on constate l'obstacle principal : "La VL2 empruntera le tunnel Vivier Merle à la place de la voie de circulation de gauche… à terme, il y aura autant de cyclistes que de voitures dans le tunnel." Un choix assumé par la majorité. 

On prend de la place à la voiture. On est bien sur une logique de partage de l'espace. Les voies lyonnaises s'insèrent sur les grands axes, là où il y a de la place

Fabien Bagnon, Vice-président (EELV) délégué à la voirie - Métropole de Lyon

Les réserves :

L'objectif de ce projet dont le montant final n'a pas été communiqué, c'est de "tripler le nombre de déplacements à vélo à l'horizon 2026" selon Fabien Bagnon. Les élus écologistes rêvent d'un réseau de 250Km à travers la métropole, 13 lignes organisées en "toile d'araignée" afin de permettre les connexions entre les communes. Toutes numérotées avec des balisages, des séparations physiques avec les voitures, des signalétiques propres et le moins d'intersections possibles.

Des atouts que certains cyclistes prennent avec réserve, car pour certains : "une piste cyclable réservée, c'est éviter le contact avec les voitures et les piétons, mais il faut savoir les utiliser. La vitesse peut vite devenir dangereuse".

La concertation pour l'aménagement du tronçon urbain de la VL2 démarre pour un mois. Les dossiers, plans et explications sont disponibles dans les mairies concernées par le tracé.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité