• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pollution : la circulation différenciée est maintenue à Lyon et Villeurbanne

Vue générale de la ville de Lyon pendant un épisode de pollution aux particules fines. / © MAXPPP
Vue générale de la ville de Lyon pendant un épisode de pollution aux particules fines. / © MAXPPP

La circulation différenciée est maintenue à Lyon et à Villeurbanne ce vendredi 1er mars pour la deuxième journée consécutive malgré une "franche amélioration" des taux de pollution prévue. 

Par Dolores Mazzola

La circulation différenciée a été mis en place jeudi sur les agglomérations de Lyon et Villeurbanne. Elle est prolongée de 24 heures et concerne le périmètre e restriction du trafic qui  inclut les rues des deux communes, à l'exception de certains grands axes comme le boulevard périphérique et les voies autoroutières. A Lyon et Villeurbanne, sauf dérogation, seuls les véhicules dotés d'une vignette Crit'Air peuvent circuler, sous peine d'amende - 45 euros pour les particuliers, 90 euros pour les poids-lourds et autocars - et d'immobilisation du véhicule. Cette mesure exclut donc les seuls véhicules antérieurs à 1997, quelles que soient leurs motorisations, qui ne peuvent pas prétendre à une vignette Crit'Air.
 
 

a annoncé la préfecture


La mesure a donc été  reconduite par la préfecture le  vendredi 1er mars, Le préfet a pris cette décision en raison du maintien du niveau de "vigilance rouge" dans le bassin lyonnais et le nord Isère pour une durée de 24h00 par l'observatoire régional de la qualité de l'air Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.
.
Par conséquent, "même si une franche amélioration des taux de pollution est attendue aujourd'hui, le préfet a décidé de prolonger les mesures d'urgence pour la même durée", explique la préfecture dans un communiqué.

Par ailleurs, l'ensemble des mesures de restrictions relatives au secteur industriel, aux chantiers de construction et au secteur résidentiel est également maintenu ce vendredi
 
Circulation différenciée à Lyon ce jeudi, la mesure prolongée vendredi
Intervenants : Mike Roger, Brigadier CESR / Marie-Blanche Personnaz, Directrice générale ATMO Auvergne Rhône-Alpes / David Clavière, Préfet délégué pour la défense et la sécurité - France 3 RA - SCozzolino, J.Perrier

Tick'Air reconduit pour le 1er mars

Pour favoriser le report des automobilistes sur les transports en commun, les transports en commun lyonnais (TCL) reconduisent leur dispositif « Pic de Pollution », vendredi 1er mars. Le titre de transport spécial « Tick’Air » reste disponible au prix de 3€ dans les distributeurs TCL, les agences commerciales ainsi qu’à bord des bus. Il permet aux usagers de voyager sur l’ensemble du réseau durant une journée d’alerte niveau 2 ou plus (selon arrêté préfectoral).
 

Sur le même sujet

Bébés sans bras, la piste de l'eau

Les + Lus