Prénom : Raphaël, lieu de naissance : la caserne des pompiers de Genas, près de Lyon

C'est un carnet rose à la mention pas banale. Raphaël est né dimanche 3 mai 2020, non pas dans une maternité, mais dans la cour de la caserne des sapeurs-pompiers de Genas-Chassieu, à la périphérie de Lyon. Récit d'une naissance plus rapide que prévue, en compagnie de l'heureux papa.

Une naissance plus rapide que prévue dimanche 3 mai 2020 aux portes de Lyon : Raphaël a vu le jour dans la cour de la caserne des sapeurs-pompiers de Genas-Chassieu (69)
Une naissance plus rapide que prévue dimanche 3 mai 2020 aux portes de Lyon : Raphaël a vu le jour dans la cour de la caserne des sapeurs-pompiers de Genas-Chassieu (69) © J. Huscenot
Les deux accouchements précédents avaient déjà été rapides, raconte Jérémie Huscenot, "mais on avait toujours eu le temps d'arriver à l'hôpital !" Dimanche 3 mai, sa femme Célia ressent les premières contractions peu avant 14 heures. Un petit quart d'heure passe, puis elle indique à son mari que les contractions deviennent persistantes.

Jérémie va vite réveiller leurs deux filles qui font la sieste, pour ensuite les déposer chez une amie sage-femme qui habite également Genas. Le couple pense poursuivre sa route, en direction d' HFME, l'Hôpital Femme Mère Enfant de Bron où l'accouchement était prévu. Sauf que Célia perd les eaux.
"Nous étions dans la zone industrielle, et alors que je me demandais où m'arrêter, j'ai pensé à la caserne et j'ai dit : on y va" raconte Jérémie.
 

On n'a pas vraiment eu le temps de paniquer.


Le dimanche à la caserne de Genas-Chassieu, il n'y a pas de permanence physique mais un équipe d'astreinte. Arrivé sur place, Jérémie appelle le 18. "On m'a dit que les sapeurs-pompiers arrivaient, et ils m'ont passé le médecin du Samu".
Dans le même temps, l'équipe d'astreinte du service d'incendie et de secours est appelée pour une autre intervention auprès d'un enfant en détresse. Les quatre sapeurs-pompiers décident alors de se séparer : un binôme part en intervention, l'autre reste dans la cour pour aider à l'accouchement.

 
Raphaël est né à 14h55, dimanche 3 mai 2020. L'accouchement a été rapide. Le petit garçon a vu le jour avant même que le Samu et les pompiers en renfort, n'arrivent.
Ce mardi 5 mai, le bébé et sa maman vont bien, même si Jérémie indiquait que la sortie de l'hôpital a été repoussée de 24 heures. Raphaël est le troisième enfant du couple. C'est en revanche "le premier bébé de la caserne" commentait fièrement l'amicale des pompiers de Genas Chassieu.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite pompiers faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter