• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pédophilie : un prêtre du diocèse de Valence réclame la démission du Cardinal Barbarin

Le père Pierre Vignon, prêtre du diocèse de Valence (Drôme), demande publiquement au cardinal Barbarin de démissionner suite à la lettre du Pape François adressée au "Peuple de Dieu" . Une démarche relayée par une pétition de "La Parole libérée" et à une association de victimes de pédophilie.

Par Philippe Bette

Le père Pierre Vignon, prêtre du diocèse de Valence, demande "publiquement et sans détour"au cardinal Barbarin de démissionner "dans les plus brefs délais". Une démarche qui fait suite à l'appel adressé par le pape François au peuple de Dieu où il demande à l'Eglise de se remettre en cause après de nouvelles révélations de pédophilie. 

Dans un style très incisif, le père Vignon reproche à l'archevêque de Lyon de ne pas avoir démissionné immédiatement après ses déclarations sur l'affaire Preynat : "Grâçe à Dieu, les faits sont prescrits". "Je n’insisterai pas, écrit-il, sur vos trois reculades pour la connaissance des faits criminels commis par Bernard Preynat ni sur votre attentisme à prendre des décisions. Je n’insisterai pas davantage sur le fait que Bernard Preynat est toujours prêtre et qu’il n’a reçu aucune condamnation sous quelque forme que ce soit."  

Le prêtre estime que l'appel du Pape invitant à une profonde remise en question doit inciter le ¨Peuple de Dieu"  à réagir : "Puisque notre Pape en appelle à toute l’Eglise pour intervenir dans cette crise, pour ma part, afin de ne pas  être considéré comme votre complice, je me lève pour affirmer ouvertement ce que je pense déjà depuis longtemps et dont je vous avais fait part de façon privée."   
   
La démarche est relayée par une pétition lancée par "la Parole Libérée", l'association qui avait la première dénoncé publiquement les silences de l'Eglise dans l'affaire Preynat et une association d'aide aux victimes des dérives de mouvements religieux en Europe (AVREF). Cette pétition, publiée sur le site "Change.org", propose à tout un chacun de soutenir "la courageuse et digne lettre ouverte du père Vignon". Elle avait déjà recueilli 600 signatures quelques heures après son lancement.
 


Monseigneur Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, a réagi à la démarche du père Vignon et à la pétition en répondant aux questions du Progrès : "On ne peut pas reprocher au cardinal de ne pas avoir ouvert les portes à la justice. L’Eglise n’a pas les moyens d’enquêter, elle fait confiance à la justice. Si le dossier prend du retard, ce n’est pas la faute du cardinal" explique le prélat. Quant à la démission du cardinal, le diocèse répond que Mgr Barbarin a lui-même évoqué cette éventualité avec le Pape François mais que celui-ci avait refusé sa proposition.   

         

A lire aussi

Sur le même sujet

Cantal : à la découverte du seul élevage de lapins angora d’Auvergne

Les + Lus