Quatre sympathisants d'un groupe anti-fasciste en détention pour avoir frappé une personne le 28 août dernier

Sept personnes sympathisantes ou membres actifs du "Groupe Antifasciste Lyon et Environ" (GALE) ont été déférées ce jeudi au parquet de Lyon dans le cadre d’une comparution immédiate.

Sept personnes sympathisantes ou membres actifs du "Groupe Antifasciste Lyon et Environ" (GALE) ont été déférées ce jeudi au parquet de Lyon dans le cadre d’une comparution immédiate à délai différé.  Dans le cadre de cette procédure, précise le parquet dans son communiqué, il leur est reproché d’avoir commis des violences en réunion sur une personne à raison de son appartenance présumée à un groupe d’extrême droite dans le contexte de la manifestation anti-pass du 28 août 2021.

Ces faits avaient été filmés par la vidéo-protection de la Ville de Lyon. Sur les sept prévenus, quatre ont été placés en détention provisoire et trois sous contrôle judiciaire. Tous seront jugés par le tribunal correctionnel de Lyon, le 4 novembre 2021, des chefs de participation à un groupement en vue de commettre des violences  et  de violences volontaires commises en réunion sans ITT.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice politique