Rhône : après un été calamiteux, cinq communes bénéficient de l'état de catastrophe naturelle

Le ministère de l'Intérieur a reconnu, ce mardi 28 septembre, dans une parution au Journal Officiel, l'état de catastrophe naturelle pour cinq communes du Rhône qui avaient été lourdement touchées par des inondations et coulées de boue.

Après un été calamiteux et son cortège de dommages matériels, l'heure est aux indemnisations. La préfecture du Rhône annonce, ce mardi 28 septembre, la reconnaissance officielle, dans une parution au Journal Officiel, de l'état de catastrophe naturelle pour plusieurs communes du Rhône, ouvrant ainsi la voie à des réparations financières et matérielles pour les victimes. 

 

Cinq communes du Rhône bénéficient de l'arrêté

A la fin juin et à plusieurs reprises en juillet 2021, des pluies orageuses donnaient lieu à des chutes d'eau intenses. Les départements de l'Ain et du Rhône étaient placés en alerte Orange pour fortes pluies et risques d'inondations. Des cours d'eau sortent de leur lit, des maisons et des caves sont envahies par la boue, des routes abîmées, des cultures inondées... Depuis, les pouvoirs publics ont évalué les dégâts, et ils confirment, ce mardi 28 septembre, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue survenues sur les communes de Villeurbanne (événement du 23 juin 2021), Condrieu (événement du 6 juillet 2021) et Le Perréon (événement du 7 juillet 2021). Le Journal Officiel reconnaît également l’état de catastrophe naturelle pour mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols survenue sur les communes de Chatillon et Dardilly (évènement du 1er juillet 2020 au 30 septembre 2020)

 

L’état de catastrophe naturelle par le ministère de l'Intérieur permet l’indemnisation systématique des victimes des dommages provoqués par divers agents naturels non assurables. Pour les sinistrés, la publication officielle de ces textes ouvre désormais la voie à ces indemnisations. Ils disposent d’un délai de 10 jours à compter de la publication de l’arrêté pour faire parvenir à leur compagnie d’assurances un état de leurs pertes ainsi que des biens endommagés ou détruits afin de bénéficier des dispositions de la loi relative à l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles.

 

En revanche, l’état de catastrophe naturelle n'est pas accordé pour les communes de Valsonne (événement du 22 juin 2021), Décines-Charpieu (événement du 23 juin 2021), Vaulx-en-Velin (événement du 23 juin 2021), Létra (événement du 27 juin 2021), Rivolet (événement du 27 juin 2021), Ternand (événement du 27 juin 2021), Valsonne (événement du 27 juin 2021), Vaux-en-Beaujolais (événement du 27 juin 2021) et de Saint-Étienne-des-Oullières (événement du 27 juin 2021 au 28 juin 2021)

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement social économie faits divers