• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Série. De Lyon à Ouagadougou, 25 ans de coopération décentralisée au Burkina Faso

Le programme de coopération décentralisée de Lyon à Ouagadougou / © C. Conxicoeur
Le programme de coopération décentralisée de Lyon à Ouagadougou / © C. Conxicoeur

Lyon soutient depuis 1994 un partenariat de coopération décentralisée avec Ouagadougou, basé notamment sur des échanges d'expérience et d'expertise dans le domaine des services urbains. Nous avons suivi au Burkina Faso une délégation emmenée par le président de la Métropole de Lyon. Reportages.

Par Aude Henry

Retour sur la visite au Burkina Faso d'une délégation lyonnaise : du 29 septembre au 3 octobre 2018, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, s'est rendu à Ouagadougou avec des élus, des cadres techniques, des partenaires privés et associatifs afin de faire un bilan du programme de coopération décentralisée qui unit Lyon et le Burkina Faso depuis 1994.

Voici la série de reportages réalisée par Jean-Paul Savart & Christian Conxicoeur : 

Episode 1 : A Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, l'une des rues principales est baptisée "rue de Lyon". Face à la mairie, trône un lion, identique à ceux de l'entrée du stade de Gerland. Des signes qui ne trompent pas sur l'importance de la coopération lyonnaise à Ouagadougou.
Lyon apporte ici une expertise, notamment dans le domaine des services urbains.
"Nous avons un devoir de solidarité", a déclaré le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld. "Nous ne venons pas ici avec de l'argent mais avec notre expérience, et une expertise qui se confronte aux réalités du Burkina Faso".
Depuis 2006, ce programme de coopération décentralisée s'est enrichi d'une collaboration de l’Agence Française de développement.
 
Série. Episode 1 : Coopération Lyon / Burkina Faso
La Métropole et la ville de Lyon soutiennent depuis 1994 un partenariat de coopération décentralisée avec Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Une délégation emmenée par David Kimelfeld s'est rendue sur place pour fait un point sur ces échanges d'expérience. Intervenants : Armand Roland Pierre Béouindé (maire de Ouagadougou) - David Kimelfeld (président de la Métropole de Lyon) - Tanguy Denieul (directeur AFD Burkina-Faso) - JP Savart & C. Conxicoeur & O. Bodson

Episode 2 : Après 25 ans de coopération, la propreté urbaine reste un élément prioritaire du programme d'échanges entre Lyon et Ouagadougou. Aujourd'hui, la capitale du Burkina Faso dispose d’un centre d’enfouissement et de traitement des déchets et d'un système général qui font référence en Afrique de l’Ouest. Mais il y a encore bien du travail.
 

Episode 3 : Un programme de développement pour faire face à la croissance démographique de Ouagadougou
Plus de 150.000 habitants par an, des services publics concentrés en centre-ville, une périphérie sous-équipée : la capitale du Burkina Faso doit mettre en place un nouveau programme de développement durable. Sont notamment prévus : 12 kms de nouvelle voirie de désenclavement ainsi que l’équipement public de trois nouveaux quartiers de Ouagadougou en écoles, lycées, hôpitaux, centre culturels, gares routières, etc.
 
Série Lyon / Ouagadougou Episode 3
L'agence urbaine de la Métropole de Lyon épaule celle de Ouagadougou pour la mise en place d'un nouveau plan de développement de la capitale du Burkina Faso.  - J.P Savart & C. Conxicoeur & O. Bodson

Episode 4 : Yennenga, la ville idéale
Construire une ville nouvelle de 80.000 habitants au Burkina Faso. C'est le projet un peu fou d'un investisseur burkinabais, ancien étudiant de l'école d'architecture de Vaulx-en-Velin. Le projet doit voir le jour à vingt kilomètres au sud-est de Ouagadougou, sous la houlette d'une entreprise lyonnaise.
La Métropole de Lyon pourrait également s'y associer.
 
Série Lyon/Ouagadougou - Episode 4
A la découverte de la ville nouvelle de Yennenga. A 20 kms de Ouagadougou, un investisseur privé burkinabais, ancien étudiant à l’ENTPE de Vaulx-en-Velin, vient d’entamer la construction d’une ville idéale. Intervenants : Saidou Tiendrebeogo, PDG de la CGE - Karim Bensiam, Ingénieur du bureau d'études B4 - Alain Bretagnolle, Architecte studio - Brahima Ouattara, CGE Immobilier - Damien Caudron, Directeur Agence d'Urbanisme de Lyon - Kenny Gyengani, Ingénieur Génie Civil - Damien Caudron, Directeur Agence d'Urbanisme de Lyon  - J.P Savart & C. Conxicoeur & O. Bodson

Episode 5 : Les pompiers de Faso-feu
Il y a une vingtaine d’années, un sapeur-pompier lyonnais, en vacances au Burkina, a été témoin d’un accident grave et des carences des services de secours locaux. A la suite de quoi, il a créé l’association Faso-Feu qui accompagne les pompiers burkinabais dans leur formation et leur équipement. Et aujourd'hui, il existe un programme de coopération entre Faso-feu et le SDMIS 69, le service départemental et métropolitain d'incendie et de secours.
 
Série Lyon/Ouagadougou Episode 5
Histoire d'une coopération entre l'association Faso-feu et le Service Départemental et Métropolitain d'Incendie et de Secours (SDMIS 69). Intervenants : Commandant Daba Naon, Chefs des opérations à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers - Yannick Daloux, Président de Faso-Feu Olivier Sanwidi, Conseiller municipal - Sylvain Kafondo, habitant - Bruno Perrier, Faso-Feu  - J.P Savart & C. Conxicoeur & O. Bodson

Episode 6 : La formation de cadres sportifs
L’ASUL, qui est l’un des plus grands clubs omnisports français, fournit depuis longtemps les associations sportives du Burkina Faso en équipements sportifs neufs ou réformés. Désormais, et suite à la demande du service des sports de Ouagadougou, l'association sportive s'emploie également à la formation de cadres. Quarante animateurs sportifs burkinabais viennent d'être diplômés.

 
Série Lyon/Ouagadougou Episode 6
Des animateurs sportifs fraîchement diplômés au Burkina Faso, après une formation dispensée par l’un des plus grands clubs omnisports français : l'ASUL. Intervenants : Simplice Some, cadre sportif Ouagadougou - Pierre Marlot, formateur ASU Lyon - Clara Souzy, Formatrice ASU Lyon - Salifou Touré, association Sport Education et développement - Iassias Ouadraogo, Directeur sports et loisirs Ville de Ouagadougou - Norbert Badez, Vice-Président ASU Lyon  - J.P Savart & C. Conxicoeur & O. Bodson


 


 

Burkina Faso : le contexte

Le Burkina Faso compte environ 20 millions d’habitants.
Le pays, dépourvu d’accès à la mer, est l’un des quinze plus pauvres du monde.
40% de la population vit sous le seuil de pauvreté.
Ouagadougou, la capitale, connaît une croissance démographique démesurée avec environ 150.000 habitants supplémentaires chaque année, soit plus que la population de Villeurbanne.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus