SNCF : la ligne TGV France-Italie via Modane (Savoie) coupée à cause des orages

Photo d'illustration. / © Ludovic MARIN / AFP
Photo d'illustration. / © Ludovic MARIN / AFP

Les orages qui ont touché l'Auvergne-Rhône-Alpes dans la nuit de mardi à mercredi ont causé une coulée de boue, rendant inutilisable la ligne France-Italie via Modane (Savoie) pendant plusieurs semaines, annonce la SNCF.

Par MD avec AFP

Les usagers de la ligne TGV entre la France et l'Italie passant par Modane (Savoie) devront patienter "plusieurs semaines" avant de voir à nouveau des trains circuler, a annoncé la SNCF mardi 2 juillet. L'épisode orageux qui a touché l'Auvergne-Rhône-Alpes, et particulièrement les départements des Alpes, a provoqué une importante coulée de boue sur la ligne, rendant la circulation ferroviaire impossible.
 

L'incident a eu lieu autour de 20 heures, selon la préfecture. Seront impactés des TGV entre Paris et Milan, des trains Thello italiens, des TER régionaux et de nombreux trains de fret entre la France et l'Italie, souligne une porte-parole de l'entreprise ferroviaire française.

Dans la soirée, un train de fret italien devant entrer en France a été rapatrié sur Milan, et un train Thello qui devait passer dans la zone après 21 heures a été arrêté à Dijon. La SNCF n'est pas encore en mesure de préciser les solutions qui ont été proposées aux passagers.

 

Des lignes coupées en Savoie et Haute-Savoie


Les opérateurs ont en principe le choix entre deux alternatives au passage par Modane : au nord via Vallorbe en Suisse, au sud via Vintimille en Italie. Mais cette coupure s'ajoute à d'autres dues aux orages qui ont sévi sur la région lundi, immobilisant plusieurs trains dont un TGV arrivé à Grenoble mardi à 08h45 au lieu de 22h41 lundi.
 

Le trafic ferroviaire devait reprendre sur les autres lignes de Savoie et de Haute-Savoie mercredi matin, à l'exception de la ligne Montmélian-Gières, fermée jusqu'au 18 juillet. La vigilance orange pour les orages a été complètement levée autour de minuit ce mercredi, a annoncé Météo-France. Ce dernier épisode orageux s'est montré moins violent que le précédent, ne causant que de faibles dégâts.

 

Sur le même sujet

Les + Lus