"Souvent on est la seule visite"... près de Lyon, un gériatre qui consulte à domicile témoigne

Rencontre avec un médecin gériatre qui se déplace au chevet de ses patients. Dans la Métropole de Lyon, le docteur Fournel consacre ses après-midis à sa patientèle qui nécessite de l'attention et du temps. Elle en appelle aux bonnes volontés pour constituer un réseaux de praticiens.
"Souvent on est la seule visite"... près de Lyon, un gériatre qui consulte à domicile témoigne
"Souvent on est la seule visite"... près de Lyon, un gériatre qui consulte à domicile témoigne © France tv
"Elle ne serait pas là, je me débrouillerais toute seule," affirme Andrée, une des patientes du docteur Clémence Fournel, la première de la tournée. La vieille dame, qui vit seule, a fait une chute quelques jours auparavant. 

Chaque après-midi de la semaine, ce médecin installé dans le sud de la Métropole de Lyon, rend visite à ses patients. Ce sont sept à huit visites en moyenne par jour. Elle est, d'après elle, la seule gériatre du secteur à faire des consultations à domicile. Son emploi du temps est chargé. Le docteur Fournel s'occupe de 500 patients qui vivent chez eux. Des personnes âgées réparties sur un large périmètre du sud-est de Lyon... autour de Feyzin, Vénissieux, Corbas, Saint-Priest, Saint-Fons et parfois jusqu'à Oullins. Elle est même parfois obligée de refuser de nouveaux patients. 
 

Des visites à domicile plus longues 

"Ce n'est pas de la médecine où l'on a un quart d'heure ! On prend du temps et souvent on est la seule visite," explique le médecin gériatre. Certains de ces patients ne voient personne à l'exception du médecin... Pour ce public, le besoin de dialogue est primordial. Alors le docteur Fournel ne compte pas son temps. En consultation à domicile et aussi au téléphone. "La téléconsultation pour les personnes âgées ce n'est pas possible, ils n'ont pas ce qu'il faut," précise cette gériatre.

"On recherchait quelqu'un avec qui on pouvait parler (...) Si on voulait avoir un dialogue, on avait un médecin traitant en qui on avait bien confiance mais il fallait aller le voir," confie un autre patient qui pointe du doigt la difficulté de déplacement. Une des difficultés majeures pour certaines personnes âgées. 

Si la consultation auprès d'un patient âgé prend à ce médecin entre 30 et 45 minutes, c'est un temps indispensable pour établir un bilan complet et aussi favoriser le maintien à domicile. 
 

"Une prise en charge globale" 

Apporter des soins, briser la solitude... mais pas seulement. Lors que le patient âgé vit chez lui, le rôle du gériatre est bien plus large. Il dépasse souvent du cadre d'une visite médicale. Il s'agit souvent de régler des "problématiques sociales," explique le docteur Fournel. "On est obligé souvent d'être un peu le coordinateur de tous les soins à domicile. Il faut souvent tout faire : appeler l'assistante sociale, appeler la mairie en cas de problème de logement, appeler la famille, faire les dossiers administratifs... C'est vraiment un travail complet," détaille le médecin. Effectuer des consultations à domicile prend du temps, ne consiste pas uniquement "à faire du médical", "il s'agit d'une prise en charge globale," souligne Clémence Fournel. 
 

"Le domicile, l'avenir de la gériatrie"

Ce médecin gériatre ne cache pas son inquiétude face à une population vieillissante. "L'avenir des personnes âgées n'est pas en maison de retraite. L'avenir d'une personne âgée est chez elle. Mais il faudrait beaucoup plus de solutions pour rester chez soi," affirme-t-elle avec conviction. 
Certains patients n'ont pas de famille, d'autres n'osent pas demander de l'aide à leurs proches. Le médecin en appelle aux bonnes volontés pour constituer un réseau de praticiens. "On trouve assez facilement des infirmières ou des auxiliaires de vie - même si en temps de Covid c'est compliqué - mais il manque des pivots essentiels qui sont le kiné, le médecin .. il manque vraiment un maillon entre la personne âgée en bonne santé et l'Ehpad", selon ce médecin. Faire ses courses, faire laver son linge ou faire un renouvellement d'ordonnance... Certaines personnes âgées nécessitent, selon elle, "un soutien logistique de tous les jours". 

 
Peu de médecins pour les visites à domicile 

Entre découragement et manque de temps, ils sont rares les médecins qui se déplacent encore auprès de leurs patients âgés. S'ajoute aussi le sentiment d'un manque de reconnaissance sur le plan financier: "il faut une demi-heure pour arriver sur les lieux, il faut trois quarts d'heure à une heure chez chaque patient. Et il n'y a pas de revalorisation financière..." explique le docteur Fournel. "Moi je suis payée comme un médecin généraliste qui va faire une consultation à 25 euros toutes les 15 minutes, plus 10 euros le déplacement.
 
durée de la vidéo: 02 min 21
Saint- Fons : Rencontre avec une gériatre à domicile
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société