Start-up: une lyonnaise crée Popotte Duck, le canard "commis de cuisine" qui gère votre organisation au quotidien

Imaginez un véritable commis de cuisine, capable d'organiser votre semaine, en tenant compte de vos exigences alimentaires et du contenu de votre frigo. Une Start-up lyonnaise a créé "Popotte Duck" un canard doté d'intelligence artificielle et une appli qui gèrent même vos courses et vos imprévus.

Le canard créé par Alexia est capable de se comporter en commis de cuisine, en vous aidant à vous organiser avant et pendant la recette
Le canard créé par Alexia est capable de se comporter en commis de cuisine, en vous aidant à vous organiser avant et pendant la recette © Popotte Duck

"A la base, je suis une serial-entrepreneuse", explique d'emblée en souriant Alexia Desporte Richard, la co-fondatrice de Popotte Duck. Diplômée d’une double licence en droit et langues, puis d’une école de commerce, elle fait ses premiers pas professionnels dans le monde de la restauration. Elle décide d’accompagner les acteurs du secteur des métiers de bouche dans leur développement commercial et lance sa première entreprise : Dark and Fuschia. Mais, rapidement, elle s'ennuie... 

Pendant ce temps, elle réalise les enjeux sociétaux liés à l’alimentation, à l’anti-gaspi et à la tendance du fait-maison : "De cette première vie est née la deuxième. Un jour, un client est arrivé en me disant : "Faites quelque chose, les gens demandent plus de pâte à pain crue que de pain cuit. Il était clair qu'il existait une vraie tendance de fond autour du fait-maison. Mais je me suis aussi aperçue qu'elle était une grande source de gaspillage alimentaire."

Le fait-maison est souvent synonyme de gaspillage alimentaire

Alexia s'est vite rendu compte que le gaspillage était en fait lié à la contrainte de l'organisation de la partie "cuisine du quotidien". Tout découle la charge de l'organisation, en amont et des multiples questions que l'on se pose : ce que j'ai dans mon frigo, ce que je vais bien pouvoir en faire, pour combien de personnes, quelle sera ma liste de courses, comment ne pas refaire la même chose, ne pas oublier l'équilibre alimentaire?... etc.

Un gaspillage renforcé par un tas d'événements impondérables : "c'est vrai qu'on n'a pas forcément le temps de faire l'inventaire de son frigo toutes les 5 minutes, que parfois il nous arrive de laisser brûler une casserole sur le feu, ou bien qu'en faisant les courses on achète trop et on laisse périmer des aliments..." Dans sa réflexion, Alexia s'aperçoit que peu de réponses pratiquent existent en amont pour organiser la cuisine au quotidien.

Le téléphone portable n'est pas toujours le bienvenu en cuisine

On trouve aisément des recettes, des appareils électroménagers qui cuisinent, des livraisons de paniers-repas. Mais pratiquement rien pour vous aider à organiser votre propre cuisine au quotidien. Pour Alexia, il était nécessaire de créer une application simple, à la fois capable, en temps réel, de planifier des repas et de créer des recettes sur mesure. Ainsi est née une première version de l'appli "Popotte Duck". Mais un autre paramètre est venu s'ajouter : le côté pratique. "Un téléphone en cuisine ne l'est pas forcément : difficile de le manipuler les mains mouillées. Il y a des projections, de l'humidité, quand il ne se vérrouille pas tout seul..." constate-t-elle.

Autre problème : "Nous nous sommes rendus compte qu'un utilisateur ne s'attachait pas forcément à une application mobile. En fait, on s'arrête ponctuellement sur une appli au hasard, après une recherche google. " Alexia et son équipe vont donc réfléchir pour accompagner cette appli d'autre chose, pour fidéliser les utilisateurs. La question est simple : comment faire pour pouvoir instantanément proposer à un cuisinier amateur les bonnes réponses à ses contraintes ? Quelques exemples : combien de temps passe-t-il en cuisine ? Suit-il un régime alimentaire? Qu'a-t-il dans son frigo? Qu'a-t-il déjà mangé la semaine précédente ?  L'équipe d'Alexia va d'abord créer des méta-recettes : "Il s'agit d'une potentialité d''associations d'ingrédients qui vont, en fonction de tout ce que dit l'utilisateur, pouvoir générer ses recettes, ses repas et même sa planification pour la semaine." L'idée originale, qui permet à cette start-up de se différencier de ses concurrents, c'est de personnaliser la semaine de son utilisateur. "On va littéralement générer une liste de courses à partir de ce qu'il a dans son frigo. Il n'aura plus qu'à exécuter les recettes avec l'aide... du canard de Popotte Duck." explique Alexia

Un canard, véritable "commis de cuisine" pour tout organiser

Cet objet, en forme de canard bleu foncé, est un assistant qui comprend une balance intégrée, et qui va se comporter vraiment comme un commis de cuisine. Il va indiquer chaque étape à réaliser, gérer les multi-minuteurs, quel que soit l'événement qui vous interrompt en cuisine. Sa forme comprend des boutons tactiles que l'on peut manipuler même avec des mains mouillées... "L'idée, c'est que l'utilisateur aura le moins possible besoin de communiquer avec lui. Il doit vous donner l'impression que vous connaissez déjà la recette par coeur." précise la créatrice.

Alexia Desporte Richard créatrice du canard et de l'appli "Popotte Duck", une start-up lyonnaise
Alexia Desporte Richard créatrice du canard et de l'appli "Popotte Duck", une start-up lyonnaise © Popotte-Duck

Aujourd'hui, le canard existe et fonctionne, mais -crise sanitaire oblige- sa commercialisation a été retardée. Il coûtera 199 euros à l'achat. "On a calculé que, pour une famille de 4 personnes, on passe déjà 3 heures par semaine en cuisine juste pour s'organiser. Donc le prix de cet appareil sera vite amorti", justifie Alexia. Le canard devrait arriver sur le marché entre juin et septembre 2021, et sera vendu directement à domicile.

En attendant, l'application "Popotte Duck" fonctionne déjà seule. Elle est totalement gratuite (uniquement sur Apple store pour l'instant et bientôt sur les portables sous Android). Plusieurs milliers d'utilisateurs -de popotteurs- l'ont déjà adoptée. "On y trouve toute la partie planification et liste de courses, en attendant d'avoir, avec le canard, la simplification d'exécution, avec des fonctions supplémentaires, comme le remplacement des ingrédients en temps réel en plein milieu d'une recette, par exemple" précise Alexia.

La start-up, basée au coeur de Lyon, se développe en douceur. Une levée de fonds aura lieu d’ici le printemps. Labellisée French Tech Seed et accompagnée par les incubateurs "les Premières AURA" et "Pulsalys", qui incite les femmes à se lancer dans la Deep Tech, la société profite déjà des résultats issus de l’équipe SMA du Laboratoire LIRIS pour renforcer sa technologie et permettre une commercialisation en France dès cet été et à l’international d’ici la fin de l’année 2022.

Alexia Desporte Richard est associée dans cette aventure avec Romain Amate qui est en charge de la distribution et de la vente. "On va faire des réunions chez les particuliers ou dans les entreprises avec des démonstrations du canard en action. On mettra en avant certaines marques responsables partenaires pour les valoriser auprès de nos utilisateurs qui sont friands de ces valeurs."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
start-up économie entreprises innovation société