Les suspects d'un braquage en Suisse arrêtés à Lyon

Le butin était de 11 millions de francs suisses (10 millions d'euros). Un an après un braquage de fourgon à La Sarraz (Suisse), sept des treize suspects ont été arrêtés à Lyon.
Les malfaiteurs braquaient les victimes avec des kalachnikovs.
Les malfaiteurs braquaient les victimes avec des kalachnikovs. © Pierre Robert/MAXPPP
Lors des perquisitions, la police n'a trouvé que 90.000 euros. Il en faut 10 millions. Et seuls sept suspects sur treize ont été arrêtés. L'enquête n'es pas arrivée à son terme.

Elle a débutée en Suisse, le 23 août 2019 avec l'attaque d'un fourgon à La Sarraz (canton de Vaud). Vers trois heures du matin, deux fourgons étaient attaqués sur une bretelle d'autoroute. L'’un des fourgons est parvenu à prendre la fuite, mais les agents de l’autre véhicule ont dû sortir, braqués par des individus armés de kalachnikovs. Les malfaiteurs se sont emparés du contenu du véhicule avant de brûler ce dernier. Trois autres véhicules utilisés lors du braquage seront également retrouvés calcinés plus loin. Un mode opératoire que la police vaudoise a relevé également sur cinq autres braquages entre 2017 et 2019. Tous se terminent de la même manière: les malfaiteurs prennent la fuite vers la France.

La semaine dernière, la police judiciaire française, appuyée par l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO), a pu interpellé sept suspects dans la région lyonnaise. L'aboutissement d'un travail effectué sur la base d'écoutes téléphoniques.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
banditisme faits divers criminalité suisse international