Toussaint : le business des obsèques d'animaux de compagnie se développe près de Lyon

Le groupe leader en France de pompes funèbres animalières a fait le choix de Décines Charpieu, en banlieue de Lyon, pour ouvrir sa première agence funéraire spécialisée. Recueillement, dignité sont des attentes de plus en plus répandues des propriétaires d'animaux endeuillés. 
 Des obsèques personnalisées et respectueuses pour les animaux de compagnie, la nouvelle offre du groupe Veternity, spécialiste des services funéraires animaliers en France, rencontre un grand succès. Installée à Décines Charpieu près de Lyon, une agence funéraire propose des temps d'écoute et de recueillements suivis d'une crémation sur écran pour les proprétaires qui en ressentent le besoin. 

L'ensemble du rituel se rapproche d'obsèques humaines car de plus en plus de personnes considèrent leur animal de compagnie comme un membre à part entière de la famille. Selon une étude menée par le Groupe Esthima Veternity, plus d'une personne sur deux ne se sent pas suffisamment accompagnée et informée au moment du deuil d'un animal. De plus,

1 maître sur 2 souhaiterait organiser une cérémonie funéraire pour son animal

rappelle Vincent Côté le directeur général sud France du Groupe Esthima.

33 millions d’euros de chiffre d'affaire en France 


De quoi répondre aux attentes d'environ 27 millions de clients potentiels en France. Une source non négligeable de revenus pour cette entreprise florissante qui compte 260 collaborateurs et a enregistré 33 millions d’euros de chiffre d'affaire en 2019. 

Des propriétaires souvent perdus au moment du deuil 

L'agence funéraire de Décines, est rattachée au crématorium de Chateau Gaillard, un des plus utilisés de France. L'idée de cette offre est de toucher notamment les personnes qui ne passent pas par leur vétérinaire et dont l'animal meurt naturellement chez lui. 
"Les gens veulent organiser les funérailles de leur animal comme ils le souhaitent mais ils se retrouvent souvent démunis et demandent à être accompagnés. Beaucoup de questions se posent également sur le plan administratif et règlementaire". 

Des chiens, des chats et... des poissons rouges 

Les professionnels constatent que les pratiques rituelles pour les animaux de compagnie sont de plus en plus proches de celles des humains. A titre d'exemple 56% des propriétaires font le choix de l'incinération et 68% de l'inhumation. La tendance est la même dans les pompes funèbres classiques.  
Pour un service funéraire complet, incluant accompagnement, présence sur le site et salon funéraire les propriétaires doivent compter un budget moyen entre 330 et 400 euros. 

90% des animaux inhumés ou incinérés dans cette agence de la banlieue lyonnaise sont des chiens et des chats. Mais les équipes de Décines ont également officié pour des lapins, des tortues, des serpents, des oiseaux et même un poisson rouge. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
toussaint événements sorties et loisirs décès faits divers animaux nature