Trois (bonnes) raisons de regarder « Plaquages »

"Plaquages", la bande-annonce

Lundi 17 avril, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes diffuse un documentaire de 52' consacré au LOU. Tourné durant la saison 2015/2016, le film montre les coulisses de la remontée en Top 14 du club lyonnais. Voici 3 bonnes raisons de ne pas rater ce document.

Par Stéphane Moccozet

1. Pour l'intensité des séances d'entrainement

« Plaquages » n'est pas qu'une histoire de rugby. Ce film documentaire réalisé par Florian Geyer est aussi, et d'abord, une immersion dans le quotidien d'une équipe professionnelle : le Lyon Olympique Universitaire. Ce quotidien, c'est celui d'intenses séances de travail, ballon à la main ou pas. C'est un enchaînement d'efforts en salle de musculation ou sur un tapis de course, pour gagner quelques grammes de muscles ou retrouver un indice de masse grasse digne d'un athlète de haut niveau. C'est la quête d'une forme meilleure après des semaines éloignées des terrains pour cause de blessure. Au fil des minutes, on découvre un club qui se donne les moyens de ses ambitions, qui ne laisse rien au hasard en décortiquant à l'aide de la vidéo les matches comme les entrainements. Le LOU a faim et ça se voit.

2. Pour l'exigence de Pierre Mignoni

Le Toulonnais n'est pas du genre à se cacher derrière son petit doigt quand il a quelque chose à dire. Dans « Plaquages », Pierre Mignoni démontre toutes ses qualités de meneur d'hommes. L'ancien demi d'ouverture, passé notamment par Clermont et Toulon, est aujourd'hui un entraîneur exigent. Il attend de ses joueurs qu'ils soient capables d'aller au combat en faisant d'abord preuve de cœur et de courage. Parfois sévère mais toujours juste, Pierre Mignoni a su conduire son effectif vers le succès dès sa première saison lyonnaise.

3. Pour se souvenir d'une saison hors normes

« Plaquages » a été tourné au cours de la saison 2015/2016. Après une parenthèse d'un an en Top 14, le LOU vient de redescendre en Pro D2 mais n'entend pas s'éterniser dans l'antichambre de l'élite du rugby français. Lyon s'empare de la tête du championnat dès la 5e journées et creuse ensuite l'écart avec ses poursuivants. Cette année-ci, il y a le LOU et les autres. Au soir de la 30e journée, la bande à Mignoni compte 115 points au classement, 30 de plus que le 2e de la saison régulière, Bayonne. Les trois meilleurs marqueurs d'essais du championnat portent les couleurs lyonnaises : Toby Arnold, Napolioni Nalaga et Thibault Regard ont inscrit 43 des 118 essais de l'équipe.


« Plaquages », un film de Florian Geyer

« Plaquages » est un film documentaire réalisé par Florian Geyer, coproduit par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes et les films du Balibari. Il retrace la tension d'une semaine de travail de l'équipe et du staff du LOU. Grâce à un accès expcetionnel accepté par le club, le spectateur est immergé au coeur de l'action durant 52 minutes.

On prépare la fête des Lumières à l'Hôtel-Dieu de Lyon

Près de chez vous

Les + Lus