Un label "équitable et durable" pour les commerçants lyonnais

Publié le Mis à jour le

La ville de Lyon propose à ses commerçants, artisans et professionnels d'adhérer à un label. Engagés dans le développement écologique et durable, ils peuvent prétendre à obtenir le précieux insigne, un logo distinctif. Un plus pour une clientèle toujours plus exigeante en matière de consommation responsable.

Que ce soit dans l'alimentaire, dans le voyage ou la mode, ils ont tous candidaté et tous ont en commun des affinités avec le développement durable. Plus de 200 structures différentes ont déjà été distinguées par la ville avec le label : "Lyon, ville équitable et solidaire".

Repérables grâce à une signalétique particulière, cela doit permettre, selon la mairie, "d’identifier les entreprises, commerces et artisans qui répondent de manière pragmatique aux enjeux de la transition écologique et sociale, à travers une offre de consommation responsable".

Au cours du mois de juin, 41 nouveaux commerces (et entreprises) sont venus rejoindre le club. L'adhésion doit répondre à des critères environnementaux et sociaux. Le label est attribué pour trois ans, renouvelables. Il permet aux bénéficiaires d'afficher leur démarche auprès de leurs clients. Utile également : l'inscription sur un guide dédié (gratuit et téléchargeable) et la participation aux opérations de communications lancées par la ville.

Pour les Lyonnaises et les Lyonnais, ce label est un gage de confiance, une boussole pour faire ses choix de consommation responsable

Camille Augey, adjointe au Maire de Lyon déléguée à l’Emploi, l’Économie durable, à l’Insertion, Commerce et Artisanat.

Imaginé il y a 10 ans, le label impose des critères spécifiques en matière de gestion (en adaptant son management), dans le social avec "la valorisation du capital humain" ou encore des engagements lors des achats (en favorisant les circuits courts et locaux).

Des incitations qui permettent une reconnaissance appréciée des clients.

Ce label, c'est déjà ce que l'on fait au quotidien en étant 100% bio par exemple. C'est un plus pour nos clients, ils savent quelles sont nos valeurs et ils voient notre engagement

Sonia Roussel, directrice de Terre Adelice à Lyon

Les secteurs d'activité sont variés, du cabinet d'avocats spécialisé en droit au logement, aux crèches qui optent pour les couches réutilisables et lavables. Tous les candidats sont motivés par cette démarche qui leur semble évidente à l'heure où le monde s'interroge sur le dérèglement climatique.