VIDEO. Entretien avec Jean Dujardin : "Le Plomb de Cantal c'est encore plus beau que la Patagonie !"

durée de la vidéo : 00h03mn03s
Un film adapté du livre autobiographique de Sylvain Tesson ©France TV

Entretien avec Jean Dujardin autour du film "sur les chemins noirs" de Denis Imbert adapté du livre autobiographique de Sylvain Tesson. Récit d'un accident suivi d'une promesse : celle de traverser la France s'il parvenait à remarcher.

Qu'est ce qui vous a donné envie d'emprunter ces chemins noirs dans les pas de Sylvain Tesson ? 

"Par hasard je suis tombé sur ce petit bouquin, j'avais une journée à rester immobile et je  suis tellement rentré dedans que je l'ai posté sur Instagram. Denis Imbert m'a appelé pour me dire qu'il avait fait une adaptation, (...) je me suis dit que c'était assez universel, que je pourrais y mettre mes petits tourments bourgeois, une bonne occasion de faire le point tout en continuant à faire mon métier. 

Je me suis dit rapidement : il y a un film, il y a quelque chose à faire, il y a des tourments…  Les chemins noirs ce sont les chemins de la rédemption, il y a une envie de changer de vie, de s'alléger le sac à dos, de se pardonner, de changer certaines choses et la marche vous offre ça."

Vous avez tourné dans les gorges de l'Ardèche, dans le Cantal, quel souvenir en gardez vous?

"Je connaissais Vallon Pont d'Arc, évidemment. Le Plomb de Cantal c'est complètement fou, on ne voit pas d'antenne à des kilomètres, je me suis dit : "c'est la Patagonie!" C'est même plus beau encore, avec cette lumière oblique à 07h du matin. Pendant le tournage, c'était génial, on était une petite équipe, tous dépendants du vent, de la pluie, et tous ces éléments participent à la narration."

"C'est beau, on a une émotion quand on est en altitude mais un beau film n'est pas forcément un bon film, on a un décor mais à l'intérieur de ce décor il y a une figure, qu'est-ce qu'elle ressent? Voici la question qu'on se pose."

Dans le film votre personnage traverse la diagonale du vide, cette France qu'on voit peu ... 

"Oui on voit sans arrêt des pancartes : " recherche médecins!" On sent bien que c'est crépusculaire tout cela est en train de disparaître au profit des grandes villes 

C'est un moyen de parler de cette France qui est étonnante dans son relief et très diverse. 

On dit que le Français est râleur. 

 

J'ai rencontré des gens délicieux, contents de voir un tournage dans leur région, ils vous invitaient, vous offraient une grenache, une eau de vie, c'était la fête dans pas mal de coin...c'est joli quand ce pays s'aime bien!

Jean Dujardin

Jean Dujardin interprète le rôle titre dans Sur les chemin noirs, un film coproduit par Auvergne Rhône-Alpes Cinéma. Sortie en salle le 22 mars 2023