Villeurbanne, bientôt à la pointe de la transition énergétique

Ce n'est encore qu'un chantier. Sur le site de l'ancienne usine Alstom à Villeurbanne, un institut de recherche est en train de sortir de terre.  Le Supergrid Institute. Bientôt, 150 chercheurs et doctorants seront amenés à y penser les réseaux électriques du futur.

Le chantier est désormais bien avancé. Deux bâtiments sont sortis de terre, et promettent d'être à la pointe de la technologie.
Il y a notamment ce cube de béton géant, une cage de Faraday. Le bâtiment a été conçu pour des essais, avec des charges électriques de très haute puissance. Ici, des appareils comme des dijoncteurs de plusieurs mètres de haut, vont pouvoir être testés, en étant isolés du monde extérieur.

Les tests de grandeur nature et les recherches qui seront menés ici, au sein du SuperGrid Institute, viseront à développer le courant continu à très haute tension. Une technologie qui peut être envisagée comme une solution d'avenir en vue de la transition énergétique.
Hubert de La Grandière, le directeur général de ce futur complexe technologique, explique que tout l'enjeu consiste à savoir rapatrier des énergies renouvellables, de leur source vers les zones de consommation.


Un pôle de recherche parmi les plus pointus au monde, est en train de sortir de terre à Villeurbanne. Petite visite du chantier de SuperGrid, un institut de recherche pour la transition énergétique. Interviennent dans ce reportage : 1-Hubert De La Grandière, directeur général SuperGrid Institute 2-Norbert Larue, directeur régional Spie Batignolles


En accueillant le SuperGrid Institute, Villeurbanne et la Métropole de Lyon deviendraient une véritable vitrine de l'énergie de demain. Et se poser en concurrentes de la Chine.

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité