• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilbert Chabroux, ancien maire de Villeurbanne et sénateur, s'est éteint

© maxppp/leprogres
© maxppp/leprogres

Gilbert Chabroux s’est éteint à son domicile à l’âge de 83 ans. A la mort de Charles Hernu, il était devenu maire de Villeurbanne. "Une figure du socialisme, un homme de convictions, profondément juste et honnête" selon Jean-Paul Bret, actuel maire de la commune.

Par France 3 Rhône-Alpes

Gilbert Chabroux était affaibli depuis plusieurs mois. L’ancien maire PS de Villeurbanne et sénateur du Rhône s'est éteint ce vendredi 1er décembre, en milieu d’après-midi. Il est décédé à son domicile à l’âge de 83 ans.

Dans un communiqué, l'actuel maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, lui a rendu hommage : "Avec Gilbert Chabroux, s’en va une figure du socialisme, un homme de convictions, profondément juste et honnête, auquel d’éminentes responsabilités n’avaient jamais enlevé la modestie et la simplicité. Dans les prochains jours, la ville lui rendra l’hommage qu’il mérite."


Gilbert Chabroux est né le 27 décembre 1933 en Haute-Vienne. Après avoir intégré l'Ecole normale d'instituteurs à Limoges, il est entré en 1954 à l’Ecole normale supérieure de l’Enseignement technique (qui deviendra l’Ecole normale supérieure de Cachan). Quatre ans plus tard, à la fin de ses études, il a été nommé dans un établissement d’enseignement technique de Villeurbanne. Il avait adhéré au Mouvement des jeunesses socialistes dès 1955. 

Maire de Villeurbanne de 1990 à 2001 
Après la guerre d'Algérie, il a réussi le concours du professorat de l’Ecole normale nationale d’apprentissage. Devenu professeur agrégé de Sciences physiques, il est nommé à l’ENNA de Lyon-Villeurbanne (futur IUFM), rue de la Poudrette. Gilbert Chabroux est resté en poste jusqu'en 1990, date à laquelle il a demandé à être mis en disponibilité pour pouvoir assumer ses fonctions de maire. En effet, le 17 janvier 1990, au décès de Charles Hernu, Gilbert Chabroux assure sa succession à la mairie de Villeurbanne. Gilbert Chabroux avait été nommé deuxième adjoint, délégué à l’Education et à la Petite enfance, après la victoire de Charles Hernu aux élections municipales de 1977. En 1992, il a été élu conseiller régional.
Il a été élu sénateur en 1995 et est devenu vice-président de la commission des Affaires sociales.  En 1997, son élection est invalidée pendant un an. Il a été réélu l'année suivante, lors d'élections anticipées. En 2001, il a cédé son fauteuil de maire pour se  consacrér pleinement à son mandat de sénateur, jusqu'en 2004.


Dans un communiqué, l'actuel maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, lui a rendu hommage : "Avec Gilbert Chabroux, s’en va une figure du socialisme, un homme de convictions, profondément juste et honnête, auquel d’éminentes responsabilités n’avaient jamais enlevé la modestie et la simplicité. Dans les prochains jours, la ville lui rendra l’hommage qu’il mérite."

Gilbert Chabroux était également un passionné de basket-ball. "Il s’était progressivement pris de passion pour le basket, tout particulièrement pour l’Asvel." Il avait également soutenu financièrement le club villeurbannais dans les moments difficiles. "Affaibli depuis plusieurs mois, il avait néanmoins mis un point d’honneur à participer aux cérémonies patriotiques et aux matches de l’Asvel à l’Astroballe jusqu’à ces dernières semaines," indique Jean-Paul Bret. 
Dernièrement, Gilbert Chabroux s’était impliqué dans la dernière campagne législative de Najat Vallaud-Belkacem.


Des réactions après l'annonce du décès de l'ancien maire de Villeurbanne

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus